Avez-vous déjà raté l’aménagement de vos extérieurs ? Et cela malgré tous vos efforts pour les aménager comme sur votre photo préférée ? Avez-vous déjà essayé plusieurs fois de redécorer votre balcon, terrasse ou jardin sans vraiment être satisfaits du résultat ? Bien aménager son habitat, c’est difficile. Mais quand on arrive à l’extérieur, là, ça se complique encore plus. C’est pour cette raison que je vous présente aujourd’hui 5 erreurs commises très fréquemment dans les projets d’aménagement extérieur. Et si vous vous reconnaissez dans l’une ou l’autre, vous aurez en même temps les premières pistes de solution pour un aménagement extérieur à la hauteur de vos attentes.

Erreur numéro 1 : se lancer sans concept global

Vous connaissez ce scénario classique ? Vous venez d’emménager dans un nouvel appartement avec cette superbe terrasse. Vous en rêviez depuis longtemps ! Et puis, d’un seul coup, les beaux jours arrivent. Alors vite, vous vous procurez un salon de jardin pour pouvoir enfin profiter de votre extérieur. Et puis en même temps, vous craquez pour ce beau transat et pour quelques belles plantes si joliment présentées à la jardinerie.

Bref, vous avez commencé à aménager votre extérieur sans réfléchir à ce que vous voulez vraiment en faire. Quelles sont les fonctions dont vous avez besoin ? Que devra vous apporter cet espace ? A vous et à votre conjoint, votre famille ? Quelles zones voulez-vous y créer ? Etje vous entends déjà, non, la taille de votre extérieur n’est pas une excuse 😉 Car plus c’est petit et plus il est important de « zoner » et de relier le tout avec un concept d’ensemble.

Erreur numéro 2 : s’inspirer (seulement) de belles photos

Toutes les photos ne réprésentent pas la réalité
Photo par Mark Harpur sur Unsplash

Bah oui, ça c’est sûr, on en a l’eau à la bouche quand on voit ces belles photos sur Pinterest ou Instagram ou dans les magazines et les émissions de télé. Vous l’avez vu le jardin de vos rêves, et c’est celui-là que vous voulez. Et rien d’autre ! C’est ça le pouvoir des images

Alors, vous le savez bien, on en parle de plus en plus. Et c’est devenu un problème sur les réseaux sociaux. Ces photos ne sont pas la réalité. Mais, vous me direz, on a le droit de rêver (euh, de s’inspirer…) quand même ! En principe, oui, mais en gardant ces avertissements en tête :

  1. Ces photos sont souvent retouchées ou cadrées « juste comme il faut » pour masquer les défauts.
  2. Elles représentent les extérieurs au moment où ils sont le plus beau. En général au printemps ou en plein été, quand les végétaux sont à leur apogée.
  3. Les photos suggèrent que l’extérieur magnifique que vous voyez a toujours été comme ça ou restera comme ça (et cela bien entendu sans aucune peine…). Or un espace végétalisé demande des soins réguliers voire continus pour certains…
  4. Les conditions climatiques, le sol et l’exposition régnant sur votre espace extérieur sont complètement différents.
  5. L’inspiration, c’est bien, mais vous l’avez compris, se fixer sur une image bien précise peut vous mener tout droit à la déception. Votre extérieur ne sera JAMAIS exactement comme sur la photo Mieux vaut se le tenir pour dit 😉

Erreur numéro 3 : des plantes mal choisies

La troisième erreur est directement liée aux deux précédentes. Je vous ai parlé du coup de cœur à la jardinerie… Ou de la volonté de reproduire ce qu’on a vu sur une photo parce que c’est tellement beau… Mais voilà, à moins d’avoir une chance formidable, cela ne fonctionne que rarement.

Le choix des plantes est à mon avis la partie la plus délicate d’un aménagement extérieur. Posez-vous les bonnes questions, et vous serez sur la bonne piste :

Les plantes que vous voyez sont-elles adaptées aux conditions régnant dans votre espace extérieur ? Sont-elles « en vrai » compatibles entre elles ? La taille, la forme et les couleurs des végétaux sont-ils adaptés à vos besoins et à votre situation ? Enfin, de combien d’entretien et de savoir-faire ont-elles besoin pour prospérer ?

Erreur numéro 4 : sous-estimer l’entretien

Cela nous mène directement à l’erreur numéro 4 qui consiste à ne pas penser dès la conception à l’entretien et au travail issus de votre aménagement. Partez du principe qu’il y aura toujours plus de travail que vous ne pensez. Vous ne serez pas déçus…

Je ne veux pas vous décourager, mais juste être réaliste. Je ne vous parle d’ailleurs même pas de ces aménagements épurés, avec leurs plates-bandes impeccablement rectilignes ou leurs topiaires… Dans un tout autre style, détrompez-vous sur l’apparent naturel du « cottage garden » où tout est soigneusement orchestré…

Un jardin mal entretenu n’est ni beau ni satisfaisant. Mais on peut tout de même se simplifier la vie. D’une part en choisissant un style et un aménagement qui « pardonnent » les défauts, vous ne serez pas sans arrêt sous pression. D’autre part, nous y revenons, le choix des bonnes plantes vous épargnera beaucoup de peines et de désagréments.

Erreur numéro 5 : votre aménagement extérieur ne correspond pas à vos besoins

Avec l’erreur numéro 5, la boucle est bouclée. La première erreur, c’était le manque de concept. Et pour trouver le bon concept il est essentiel de se poser les bonnes questions. Nous sommes souvent d’abord tentés par un style particulier, peut-être par des plantes particulières (des roses, des fleurs, un potager…) ou même une déco ou un meuble. C’est cette fameuse image que nous avons dans la tête… C’est peut-être décevant, mais, pour être honnête, c’est la dernière question à se poser.

Si votre projet est plus mûr, vous êtes peut-être déjà allés un peu plus loin. Vous avez pensé aux fonctions, c’est-à-dire aux activités que vous voulez faire dans votre extérieur : vous relaxer, recevoir, faire du sport, jardiner, etc… Et si vous parvenez à faire des choix et à fixer vos priorités, vous êtes sur la bonne voie.

Mais le vrai secret pour avoir un extérieur qui vous rendra heureux pendant longtemps est ailleurs. Il s’agit en effet de penser en termes de besoins. Quels sont vos besoins liés à votre habitat ? Ceux de votre conjoint, de votre famille ? Quels sont vos besoins maintenant et plus tard ?

Parmi ces besoins, il y en a que nous partageons tous mais à différents degrés. Il s’agit par exemple du besoin de protection et d’intimité, du besoin d’exprimer sa personnalité, d’activer ses sens, de se ressourcer et de se reposer, du besoin de partager et d’interagir avec notre entourage. Finalement, ce sont ces besoins, relatés par la psychologie de l’habitat, qu’il s’agit de satisfaire pour un aménagement réussi.

Et vous, avez-vous déjà commis une (ou plusieurs) de ces erreurs ? Pour ma part, je pense les avoir déjà toutes faites 😉 Je suis en tout cas curieuse de lire vos commentaires à ce sujet.

Grande photo: Ryan Cheng sur Unsplash

Partager:

2 thoughts on “Aménagement extérieur : 5 erreurs communes

  1. Merci pour ces bons conseils. J’aime les plantes vertes mais je n’ai pas ce que l’on appelle la main verte. Alors, j’ai essayé de me concentrer sur des plantes qui sont effectivement adaptées à ma région et qui demande peu d’entretien. Et j’ai même pensé à leur utilisation puisque je choisis maintenant des plantes que je peux utiliser dans ma cuisine : menthe, romarin ou thym 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.