Traditionnellement, le mois de janvier est l’époque des bonnes résolutions. Le début de l’année est pour beaucoup d’entre nous l’occasion de commencer de nouveaux projets. Peut-être avez-vous profité des fêtes de fin d’année pour prendre du repos et laisser aller votre imagination… Ou bien vous avez échangé des idées avec vos proches et vous démarrez l’année forts de fraiches inspirations.

Certains décident d’acquérir de nouvelles connaissances, de vivre plus sainement ou de prendre soin d’eux. Avec l’évolution des modes de vie observée ces dernières années, beaucoup chouchoutent leur habitat. Particulièrement les extérieurs, souvent un peu négligés, font l’objet d’un intérêt grandissant. Et ce n’est pas un hasard ! Car avoir un peu de nature au pied de sa porte contribue à plus de bien-être. En prenant de bonnes résolutions au balcon-jardin, vous faites donc d’une pierre deux coups : vous améliorez votre cadre de vie et ainsi votre bien-être. Et en plus, vous apprenez plein de nouvelles choses.

Dans la suite de cet article, vous trouverez 7 idées de bonnes résolutions pour le balcon-jardin. Je vous souhaite ainsi un peu d’inspiration pour bien commencer la nouvelle année.

1. Je végétalise mon balcon-jardin

La nature est source de bien-être, cela n’est plus à prouver. Vous vivez en ville et votre extérieur est de taille limitée ? Qu’à cela ne tienne ! La seule vue d’un cadre verdoyant nous permet de mieux nous détendre. Que vous ayez à votre disposition un balcon, une terrasse ou juste un rebord de fenêtre, il n’y a pas d’espace trop petit pour la nature. Les herbes folles ne poussent-elles pas parfois entre les pavés dans la rue ? Et malgré les modes, tendances et différences culturelles, nous sommes programmés pour apprécier tout particulièrement les motifs et agencements naturels. Nous les trouvons « tout naturellement » plus beau.

2. J’utilise des produits écologiques

Végétaliser son balcon-jardin, c’est bien, mais encore faut-il le faire de façon consciente et respectueuse de l’environnement. Franchement, qui a envie d’installer une usine chimique sur son balcon ou au pied de sa porte ? En faisant des choix de plantes judicieux, vous pouvez réduire considérablement (ou même éliminer complètement) l’utilisation d’engrais et insecticides chimiques. Et en sélectionnant les bons produits pour votre aménagement, vous pouvez contribuer à un environnement plus sain et plus naturel.

3. Je fabrique du compost

Fabriquer son propre compost a de nombreux avantages et n’est pas ausssi compliqué qu’il y parait au premier regard. Il existe de nos jours de nombreux systèmes simples, sans odeurs et compacts (comme celui ci-dessous par exemple). Fini le gaspillage des épluchures ! Vous ne verrez pas seulement le volume de vos poubelles diminuer. Vous aurez à votre disposition un substrat d’excellente qualité directement à votre portée. Une solution très économique qui vous évitera quelques transports fastidieux. En plus, la transformation des déchets bios par les vers de compost est très instructive et fascine toujours les enfants. Une manière de plus de se reconnecter à la nature et à ses cycles naturels.

4. Je pense aux insectes et / ou aux oiseaux

Il faut bien le dire, en milieu urbain, les petites bêtes autour de nous n’ont pas toujours la vie facile. La diminution du nombre d’insectes est une menace pour nos écosystèmes. En végétalisant votre balcon, terrasse ou petit jardin de ville, vous pouvez offrir le clos et le couvert à toute une faune qui s’est adaptée, elle-aussi, à la vie citadine. Observer un oiseau venant picorer sur votre balcon ou écouter les abeilles bourdonner, il n’y a pas que les enfants qui adorent. En plus de simplifier nos relations parfois un peu tendues avec les petites bêtes, vous contribuez à l’équilibre des forces entre nuisibles et auxiliaires. Vos petites plantations vous en remercieront…

5. Je fais une liste de plantes AVANT d’aller à la jardinerie

Je m’adresse ici à tous ceux qui, comme moi, ont un faible pour les belles plantes. J’avoue, j’ai succombé trop souvent (et parfois encore…) à un coup de cœur à la jardinerie malgré les avertissements plus ou moins subtils des vendeurs. Si on insiste un peu, à la fin, « on peut toujours essayer », finalement, un petit miracle est toujours possible …

Ma solution : faire des recherches sur les plantes adaptées, faire une liste et s’y tenir ! Vous pouvez également aller à la jardinerie et vous faire conseiller sur place, mais c’est un peu plus risqué. Essayez au moins de déterminer vos critères de sélection (besoins climatiques, taille, couleurs, etc…) Mais vous l’avez compris, le but est de repartir tout d’abord avec la quantité de plante dont vous avez besoin. Ensuite, de ne choisir que des plantes qui ont des chances de prospérer chez vous. Pour moi, c’est la liste qui marche, mais vous pouvez également laisser votre carte bleue à la maison et ne prendre que la somme nécessaire en liquide. La tentation sera moins grande…

6. Je fais un plan

Ah, ah, nous voilà revenu à mon sujet préféré. En ville, nos extérieurs sont souvent petits. Et la liste de nos attentes un peu longue… Il est donc essentiel de définir ses priorités et de choisir ce qui nous apportera le plus de bien-être à long terme. Je vous invite donc à réfléchir de manière réaliste à ce que vous voulez faire sur votre balcon, votre terrasse ou dans votre jardin de ville. Demandez-vous : comment l’aménagement de mon extérieur peut-il augmenter mon confort à la maison ? Après avoir répondu à cette question, déterminez l’aménagement dont vous avez besoin. Enfin, placez les éléments choisis sur un croquis à l’échelle. Vous n’avez pas besoin d’un logiciel 3D super sophistiqué. Un crayon et du papier suffisent amplement et cela va beaucoup plus vite. Vous verrez ainsi du premier coup d’œil si tout trouvera sa place dans votre espace. Fini les achats inutiles ou les balcons trop encombrés !

7. Je tiens un journal

Si vous décider de végétaliser votre extérieur, un carnet où vous noterez vos observations tout au long de l’année vous sera très précieux. Qu’il s’agisse d’un potager de balcon ou de plantes vivaces à rempoter à intervalles réguliers, vous n’oublierez plus rien. Ainsi, votre savoir-faire et votre expérience augmenteront avec le temps. Croyez-moi, la mémoire est parfois trompeuse. Rien ne vaut quelques notes pour retenir le principal. Vous pouvez d’ailleurs joindre l’utile à l’agréable et vous offrir un joli petit carnet de notes. Il existe même des carnets pour les jardiniers qui vous guideront dans votre prise de note.

Une nouvelle année, c’est l’occasion d’un nouveau départ. Et quelle chance, à cette époque, les beaux jours sont encore un peu loin. Nous avons donc plein de temps pour réfléchir à l’aménagement de nos extérieurs. Profitez de cette période de repos de la nature pour tester l’une ou l’autre de ces résolutions. N’hésitez-pas à partager dans les commentaires ou sur la page Facebook ce que vous avez décidé d’entreprendre cette année. En le faisant savoir aux autres, vous augmenter vos chances de vraiment le faire. Je croise les doigts !

Photo : Kelly Sikkema sur Unsplash

Partager cette page :

2 thoughts on “Bonnes résolutions au balcon-jardin : 7 idées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cookie Consent Banner by Real Cookie Banner