Imaginez… Vous rentrez chez vous après une journée de travail bien remplie. Dès que vous avez passé la porte, vous rentrez dans un autre monde. Vous êtes au calme, entouré d’une lumière douce et de parfums familiers. Un soupir vous échappe. Vous oubliez pour quelques instants les tracas de la vie quotidienne

Qui ne rêve pas de se sentir bien chez soi ? Un chez soi pour recharger ses batteries et repartir pour ne nouvelles aventures ? Ce souhait est bel et bien ancré dans la nature humaine. Et si vous avez un balcon, une terrasse ou un jardin au pied de votre porte, vous avez un avantage considérable pour plus de bien-être à la maison. Dans cet article, je vous présente 5 actions à mettre en place pour être bien chez soi sur son balcon-jardin.

Atténuer les nuisances

Cela parait évident et ça l’est aussi ! La première chose à faire pour se sentir bien dans un espace est d’éliminer les nuisances. Nous pouvons décorer et redécorer notre balcon : s’il est trop bruyant ou exposé à des vents violents, nous n’y passerons guère de temps. Franchement, qui a envie de rester au milieu d’une place balayée par les courants d’air ou sans un poil d’ombre en plein été ?

Pour commencer, je propose donc de se protéger des influences climatiques comme le soleil, les températures trop élevées en été ou le vent en hiver. Une autre source de nuisances, surtout en ville, est la pollution sonore ou visuelle. En milieu urbain, ne nous leurrons pas, nous aurons besoin d’un niveau de tolérance plus élevé qu’à la campagne. Cependant, il est tout-à-fait possible d’atténuer la gêne créée par le bruit ou une vue désagréable (voir quelques idées plus bas).

Créer de l’intimité pour être bien chez soi

Nous avons besoin d'intimité pour nous sentir chez nous
Photo par Daphné Be Frenchie sur Unsplash

Pour vivre heureux, vivons cachés… Qui n’a pas le besoin de mettre des rideaux à ses fenêtres pour se cacher du regard et du jugement des autres ? En extérieur, ce besoin existe aussi (pensez à ces jardins entourés de haies hautes comme des murailles….) mais il devient plus complexe. Pas question non plus de s’enfermer et de masquer la vue vers un point d’intérêt (un arbre, le clocher d’une église, une belle façade…). L’horizon nous fait rêver…

Ce n’est donc pas si simple que ça et je ne parle pas seulement de difficultés techniques. Nous les humains sommes un peu compliqués… Nous avons à la fois un besoin d’intimité et un besoin de communiquer avec notre entourage et de nous montrer. Et le désir de voir sans être vu est lui aussi bien ancré dans nos gênes. Alors comment se protéger sans étouffer ?

Pour cela, et pour atténuer les nuisances évoquées plus haut, je propose de miser sur des solutions « ponctuelles » et placées uniquement aux endroits stratégiques. Plusieurs possibilités s’offrent à vous (seules ou mieux encore combinées les unes avec les autres) :

  • des solutions « techniques » : solution d’ombrage, brise-vue faisant office de brise-vent, panneaux verts…
  • des végétaux placés en forme de haie plus ou moins transparente
  • et si ça ne suffit pas, une utilisation adaptée aux conditions extérieures : par exemple à certaines heures de la journée ou à certaines saisons.

Eviter l’effet placard à balai

Nous connaissons tous ce phénomène quasiment magique. Prenons un balcon fraichement décoré pour le printemps qui arrive. Les premiers rayons de soleil nous chauffent le bout du nez et les chaises de jardin sont vite ressorties. C’est pratique pour faire sécher les serviettes après la piscine, non ? Ou bien, hop, les chaussures de sport sont mouillées, on les sort sur le balcon… Mais franchement, qui a envie de déplacer tout ce bazar pour s’asseoir 10 min au soleil printanier ?

Chercher qui est la cause (un « défaut » d’aménagement du balcon ou de la maison ?) ou la conséquence (un balcon qui se transforme peu à peu en débarras ?) prendrait ici trop de lignes…

En tout cas, je recommande de prendre le taureau par les cornes et d’être impitoyable. Attention donc, AVERTISSEMENT IMPORTANT : tous les professionnels du rangement vous le diront. Tout comme les dégradations appellent les dégradations, le bazar attire le bazar. Essayez, pour voir, de laisser trainer quelque chose à la maison… Ne le laissons donc pas s’installer. Dès que les serviettes ou les baskets sont sèches, hop au placard (au vrai !)

Personnaliser son espace

Une petite question pour commencer : vous sentez-vous chez vous dans une chambre d’hôtel ? Eh bien, je ne sais pas pour vous, mais pour moi, c’est non… Je trouve une chambre d’hôtel toujours horriblement impersonnelle. C’est normal, il faut que ça plaise à tout le monde. Cela a beau parfois être super stylé, mais ce n’est pas « chez moi ».

Pour être bien chez soi, nous avons donc besoin d’imprimer notre personnalité à l’espace qui nous entoure. Nous avons besoin d’exprimer nos goûts, nos préférences et, oui, nos imperfections aussi. Et souvent, c’est un balcon, une terrasse ou un jardin qui nous offrent le plus de liberté en ce sens. Quand l’espace à l’intérieur est réduit ou doit être partagé avec les autres membres de la famille, un espace extérieur peut devenir pour l’un ou l’autre un « coin préféré ». Profitez donc de cet espace un peu à part pour « raconter votre histoire » et vous faire plaisir en le décorant à votre image.

Inviter la nature chez soi

Le rôle de la nature pour le repos et le bien-être n’est plus à prouver. De nombreuses études ont démontré ses bienfaits. La nature a bien plus d’un tour dans son sac :

  • Elle embellit notre habitat.
  • Jardiner nous détend et active nos sens de façon agréable, sans surcharge excessive.
  • Un environnement où la nature est présente est perçu comme plus attractif, plus soigné et plus sûr par ses habitants.

Et la bonne nouvelle dans tout ça : végétaliser son balcon n’est pas sorcier du tout et est à la portée de tous. Pour commencer à jardiner sur votre balcon, je vous invite à télécharger le guide du balcon-jardinier débutant (en dessous de cet article) et à consulter cette page.

Et vous, que faites-vous pour vous sentir chez vous sur votre balcon-jardin ou votre terrasse ? Dites-le-nous dans les commentaires.

Grande photo par Julian Hochgesang sur Unsplash

Partager cette page :

2 thoughts on “Etre bien chez soi au balcon-jardin

  1. Merci Valérie pour ce bel article ! Je ne pourrai plus me passer d’un espace extérieur à moi. Tous les matins, en ouvrant les volets, je me réjouis de ma vue sur mon jardin (sans via à vis). C’est un rêve que j’ai réalisé il y a quelques années 😊! Il est très important pour moi que ma terrasse et mon extérieur (au sens large) soient en ordre, je te rejoins complètement sur ce point 😉!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.