Pourquoi l’ai choisie ?

Peut-être à cause de son nom prometteur ? Non évidemment non, mais il faut avouer que cela donne envie d’en savoir plus. La fétuque bleutée est tout d’abord une graminée, donc déjà très tendance. Mais cela n’est pas tout… Elle a une teinte originale, surtout quand les autres couleurs se font rares sur le balcon et elle est persistante. Cela la rend donc particulièrement intéressante sur les balcons d’automne et d’hiver. C’est en tout cas à cette saison qu’elle a fait son entrée sur mon balcon.

Portrait

Famille et origine

La fétuque bleutée ou « festuca glauca » (mais non, elle n’est pas du tout glauque, la science est parfois injuste) appartient donc à la famille des graminées ou poacées. Cette famille regroupe des plantes qu’on appelle communément et simplement des « herbes ». Les céréales, le blé, le riz mais aussi la canne à sucre et les bambous en font également partie. En tout, on compte plus de 300 espèces de poacées. Notre fétuque est par ailleurs originaire des régions rocailleuses d’Europe et d’ailleurs.

Besoins nutritifs et climatiques

A nouveau, c’est en se rappelant l’origine de la fétuque bleutée que nous pouvons trouver les premières indications concernant ses besoins. Cela n’étonnera donc personne : la fétuque a besoin de lumière. Une exposition en plein soleil lui conviendra très bien. Petit détail étonnant : les feuilles de la fétuque sont recouvertes d’un genre de cire la protégeant du soleil. Une plante avec crème solaire intégrée pour ainsi dire. Votre balcon n’est pas orienté plein sud ? Pas de panique, elle n’est pas difficile et se contentera d’un emplacement à mi-ombre également.

Second indice livré par son origine : la fétuque aime les sols pauvres, secs et bien drainés. Il est donc inutile de lui ajouter de l’engrais (sauf peut-être un peu de compost à la plantation). De même, l’arrosage ne sera pas contraignant. Ici, il faudra plutôt veiller à ne pas la noyer. Mélangez le terreau à du sable ou utilisez du terreau à semis et veillez à toujours vider la soucoupe de vos bacs. Vous pouvez également utiliser sans problème l’eau du robinet, elle aime le calcaire. Bref, une plante presque parfaite !

Entretien

Eh bien, ici, il y a peu à dire : la fétuque bleutée n’a pratiquement besoin d’aucun soin. Plus facile, tu meurs… Vous pouvez éventuellement (et je dis bien éventuellement) la tailler au début du printemps si la forme ne vous plaît pas. Si elle a beaucoup de feuilles jaunes, arrachez-les simplement à la main. Surtout ne la taillez pas avant l’hiver, cela l’affaiblirait et elle risquerait de ne pas passer l’hiver.

En parlant de l’hiver, encore un petit conseil (qui est d’ailleurs valable pour toutes les plantes en pots et en bacs). La fétuque est en principe une plante rustique qui supporte très bien les températures hivernales. Cependant, en bac, il vaut mieux être prudent car la terre pourrait geler. Dans ce cas, je conseille de protéger le pot en l’enveloppant dans une couverture ou en le plaçant près d’un mur à l’abri du vent. Prenez garde également à ne pas l’arroser trop souvent l’hiver, elle ne supporte pas l’humidité. Dans ces conditions d’ailleurs, vous n’aurez rien à craindre des parasites et autres bestioles indésirables. On ne lui connait pratiquement pas d’ennemis.

Enfin, pour lui garder son bel aspect, il est recommandé de la diviser de temps en temps au début du printemps. Le signe qui ne trompe pas : les tiges ont tendance à se dénuder à la base. Et voilà, c’est tout, cela n’est pas plus compliqué que ça.

La fétuque bleutée sur le balcon

Pour tous ceux recherchant une plante simple d’entretien et supportant la chaleur des balcons estivaux, la fétuque est une candidate toute trouvée. Installée au soleil dans un substrat approprié (pauvre et bien drainant) elle vivra sa vie sans en demander plus. Une fois qu’elle aura fait son trou pour ainsi dire, elle vous pardonnera même si vous oubliez de l’arroser une fois ou deux de temps en temps. Attention cependant quand la plante est encore jeune : jusqu’à ce qu’elle « reprenne » quand vous l’aurez planté (c’est-à-dire quand elle fera de nouvelles feuilles), arrosez-la un peu plus souvent (sans la noyer bien entendu…).

Cependant, la facilité d’entretien n’est pas le seul intérêt de la fétuque. En effet, elle n’est pas seulement facile à vivre, elle est aussi très attractive. Elle donnera une touche contemporaine et graphique à tous les balcons. Avec son feuillage persistant et bleuté elle met en valeur ses voisines fleuries en été et ajoute une touche de couleur sur le balcon en hiver. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je l’ai choisie. Elle fleurit certes elle-aussi (en faisant des épis comme sa parente le blé), mais c’est son feuillage qui est particulièrement intéressant.

Plus le sol sera pauvre et la chaleur intense, plus elle sera bleutée. On peut la combiner avec d’autres plantes aux besoins similaires comme la lavande, les sédums, la joubarbe ou les euphorbes. Le jaune et le pourpre harmonisent en effet particulièrement bien avec le bleu de la fétuque.

Recommandation : absolument (ou presque)

La fétuque bleutée est idéale sur le balcon du paresseux 😉 Elle forme des coussins de petite taille (de hauteur max. 15-30cm et de diamètre 20cm) et pousse très bien en pot si vous pouvez lui offrir un environnement lumineux. Quant au choix du substrat, c’est bien là encore une fois l’avantage du jardinage sur balcon : en bac et en pot vous êtes complètement flexibles et ne dépendez absolument pas de la terre de votre jardin.

Si vous êtes débutants ou avez peu de temps à consacrer au jardinage sur votre balcon, la fétuque est faite pour vous, ne l’arrosez pas trop et tout ira bien. Elle vous accompagnera quelques années été comme hiver.

Et vous, cultivez-vous également la fétuque sur votre balcon ? Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous.

Partager:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gr​​​​​atuitement le guide "Je jardine sur mon balcon"