Evidemment, le mois de janvier n’est pas forcément l’heure de pointe du jardinage, vous vous en doutez. Cependant, il serait dommage de laisser perdre l’entrain et les bonnes intentions prises au début de l’année jusque parce que c’est l’hiver au balcon-jardin ! Sachez que le balcon-jardinier averti a toujours quelque chose à faire. Comment donc utiliser au mieux cette période un peu creuse ? Vous trouverez dans cette article quelques pistes pour bien démarrer l’année au balcon jardin.

Quo vadis dans la nature ?

Pas de doute, que l’on jette un œil sur le calendrier classique ou phénologique, au mois de janvier, nous sommes en plein hiver.  A cette époque, la nature se repose. Les arbres caducs ont depuis longtemps perdu leurs feuilles pour économiser leurs ressources en eau et se protéger du froid. Même si vous pouvez observer les bourgeons formés avant l’hiver sur les arbres, ils ne sont pas près d’éclore. Ils attendent sagement le printemps.

Sur le balcon-jardin, cependant, les premiers signes de vie sont déjà visibles.  Si vous avez planté des bulbes en automne, il est possible que les premières pousses vertes fassent déjà leur apparition. Après avoir bien travaillé sous terre et en toute discrétion, après de longues semaines d’attente, où ils étaient presque oubliés, ils pointent le bout de leur nez. Chez moi, ce sont les crocus de l’année passée et les toutes nouvelles tulipes. Mais il existe bien sûr d’autres possibilités comme les narcisses, les iris nains, les perce-neiges. Tous apportent déjà avec eux un avant-goût de printemps.

Comment s’occuper de ses plantes en hiver ?

Et que l’on ne s’y trompe pas. Votre balcon-jardin en repos a tout de même besoin de quelques soins. Ne le négligez donc pas complétement, sous peine de mauvaises surprises dans quelques semaines. Quels sont donc les bons gestes à effectuer à cette époque de l’année ? C’est ce que nous allons voir par la suite.

Des apports d’eau modestes mais réguliers

Tout dépend ici de la situation de votre balcon. S’il est abrité (comme le mien), vos plantes risquent de mourir de soif si vous ne les arrosez pas de temps en temps. Les plantes au feuillage persistant et les petits arbustes (comme les arbres fruitiers nains, par exemple) ont besoin d’arrosages parcimonieux dès que la terre aura séché en surface. Prenez garde cependant à garder la main légère et n’oubliez pas d’enlever le surplus d’eau dans les soucoupes. Si en revanche votre balcon n’est pas abrité, votre travail consistera à n’arroser que s’il n’y a pas de précipitations et bien sûr à surveiller que vos plantes ne se noient pas s’il y en a trop. Evitez d’arroser également quand les températures chutent au-dessous de zéro. Cela pourrait faire geler la terre dans vos pots.

Protéger les plantes du froid

Les plantes les plus fragiles auront déjà déménagé dans leurs quartiers d’hiver (voir le point suivant) et les autres attendront des jours meilleurs. Sachez cependant que même des plantes réputées pour leur résistance au froid peuvent geler dans leur pot. Veillez donc à ce que la terre ne gèle pas complètement (attention à l’arrosage, voir le point précédent, enveloppez les pots dans des couvertures et placez-les à l’abri du vent, contre un mur par exemple).

Mais attention, n’exagérez pas ! Si vous misez sur des plantes «de chez nous» (selon les régions, bien sûr), l’hiver et le froid (avec modération) leur feront le plus grand bien. Certaines comme les fleurs à bulbes évoquées plus haut, mais aussi la ciboulette par exemple ont besoin d’un petit coup de froid pour bien repartir à la nouvelle saison. Ce phénomène s’appelle “vernalisation”.

Surveiller les plantes dans leurs quartiers d’hiver

Cela va sans dire, si vous avez la chance d’avoir un endroit approprié pour faire passer l’hiver à vos plantes les plus sensibles (cage d’escalier lumineuse, garage avec fenêtre ou jardin d’hiver…), il ne faudra pas les oublier complétement non plus. Mis à part l’arrosage valable ici lui aussi, un geste très important est le contrôle régulier de l’état de santé de vos plantes.  Dans les endroits aux températures clémentes, parfois un peu confinés, les nuisibles sont à la fête. Réagissez rapidement si vous en découvrez pour éviter la contagion.

Quelles cultures commencer en hiver sur le balcon-jardin ?

Vous vous demandez peut-être s’il est possible de se lancer dans le balcon-jardinage dès le mois de janvier. Il faut l’avouer, le choix est plutôt restreint, mais ce n’est pas impossible. Pour un balcon-jardin potager, vous pouvez essayer le cresson bien entendu mais aussi les salades asiatiques. Ces dernières ne réveilleront pas seulement votre assiette de leurs saveurs épicées. Elles apporteront également de la variété et de la couleur dans vos jardinières. De plus, elles sont très faciles à cultiver.

Sur le balcon-jardin d’ornement, vous n’avez pas beaucoup de possibilités. Certaines plantes fleurissent certes en hiver, mais il est un peu tard pour les installer. Si vous ne pouvez pas attendre quelques semaines, misez sur les plantes à bulbes en guise de décoration et que vous pouvez déjà acheter en pot.

Les longues soirées d’hiver et le balcon-jardin

Un peu de rangement

Si le manque de luminosité et le froid ne vous font pas peur et si vous avez encore quelque énergie, vous pouvez effectuer quelques préparatifs en attendant le printemps. Pourquoi ne pas prendre un peu d’avance et faire un peu de nettoyage et de rangement sur votre balcon-jardin ? En général, si vous n’êtes pas doté d’une volonté de fer, le balcon ou la terrasse ont toujours tendance à se transformer un peu en débarras pendant les mois d’hiver. Il est donc grand temps de trouver d’autres rangements pour tous les objets accumulés depuis quelques temps… Votre balcon-jardin sera fin prêt quand vous voudrez commencer la saison. Rien de plus frustrant en effet quand les doigts verts vous démangent de devoir pour commencer passer quelques heures à faire du rangement !

Si vous ne l’avez pas encore fait à la fin de la saison précédente, vous pouvez vous débarrasser des plantes annuelles, jeter la terre si vous ne pouvez pas l’utiliser à nouveau et nettoyer vos pots et contenants.

Penser à la nouvelle saison

Et bien sûr, faute de pouvoir s’attaquer “pour de vrai” à son balcon-jardin, rien n’empêche de rêver un peu et de penser à l’avenir. C’est le moment de faire un peu de planification : recensez vos envies, feuilletez des livres ou des catalogues, faite le point sur vos pots, outils et graines.

Dès les premiers signes du printemps, vous serez prêts à partir sur les chapeaux de roue. Le temps précieux investi en janvier vous permettra de vous consacrer pleinement à votre balcon jardin.

Et vous, que faites-vous sur votre balcon-jardin en hiver? Partagez vos idées dans les commentaires ci-dessous.

Partager:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gr​​​​​atuitement le guide "Je jardine sur mon balcon"