Pour tous ceux qui ne me connaissent pas encore, je vais me présenter. Je vais aussi vous expliquer ce qui m’a décidé à végétaliser un pied d’arbre. Je m’appelle Valérie, j’ai 47 ans et je vis avec ma famille dans la superbe ville de Vienne en Autriche. Il y a déjà pas mal d’années (eh oui, le temps passe vite), j’ai emménagé dans un nouvel appartement avec, c’était mon rêve, un balcon. J’allais enfin pouvoir me lancer dans le jardinage qui me faisait envie depuis si longtemps. Quelques temps après, j’ai lancé le blog mon-balcon-jardin.com pour partager mon savoir-faire du balcon-jardinage mais aussi sur l’aménagement des espaces extérieurs urbains, ma nouvelle passion.

Autodidacte, j’ai cependant décidé au printemps dernier de suivre une formation de design extérieur pour perfectionner mes connaissances. Cette formation m’a donné le déclic. Elle m’a poussée à quitter mes sentiers battus personnels et à sortir de la zone de confort que représente pour moi le balcon-jardinage.

En quoi consiste ce nouveau défi ?

Avec le nouvel engouement des citadins pour le jardinage et les contraintes d’espace en ville, les municipalités ont commencé ces dernières années à offrir aux habitants la possibilité de jardiner autour des arbres. Les avantages des arbres sur le climat ne sont plus à démontrer. Mais végétaliser un pied d’arbre permet d’optimiser encore davantage l’espace urbain. Pour le bonheur de tous ! Les citadins ont la possibilité de rentrer en contact avec la nature… et avec leurs voisins, la végétalisation au pied des arbres permet de protéger le sol et offre à la faune la biodiversité dont elle a besoin pour se développer. Sans parler du côté esthétique et de l’effet apaisant de la vue d’un massif de verdure.

J’avais déjà louché plusieurs fois sur cette idée sans vraiment sauter le pas, mais cette fois je l’ai fait. J’ai envoyé ma demande pour végétaliser un pied d’arbre dans mon quartier, à quelques mètres de chez moi. Et comme je n’aime pas la facilité, j’ai choisi une surface 2 fois plus grandes que les pieds d’arbre ordinaires…

L’objectif : transformer cet espace en « oasis de verdure » capable de réjouir la vue des habitants du quartier et d’offrir le clos et le couvert à de nombreux insectes.

Pourquoi ce nouveau projet ?

Le jardinage urbain rassemble
Photo par Priscilla Du Preez sur Unsplash
  • Comme je l’ai déjà évoqué plus haut, il s’agit pour moi de sortir de ma zone de confort. Passionnée de jardinage, j’expérimente sur mon balcon depuis déjà longtemps. Je vous avais d’ailleurs déjà parlé de mon défi précédent ici. Certes, tout n’est pas parfait (perfectionnisme oblige…), mais je suis contente du résultat. Je connais déjà bien le balcon-jardinage et ses contraintes, et l’aménagement de mon balcon est presque terminé. Le temps est venu d’essayer autre chose…
  • Beaucoup de techniques de jardinage et de principes d’aménagement sont similaires, qu’il s’agisse d’un balcon, d’une terrasse ou d’un vrai jardin. Mais après ma formation, j’ai eu le désir d’acquérir de l’expérience et de mettre en pratique mes connaissances fraichement acquises « en pleine terre ». J’espère ainsi élargir et de perfectionner mon savoir-faire et le faire fructifier pour tous les espaces extérieurs.
  • Connaissez-vous la magie de la page blanche ? Vous êtes-vous aussi déjà trouvé comme moi aujourd’hui devant un espace vide où tout est encore à faire ? N’est-ce pas excitant ? Je suis tout simplement enthousiasmée par cette possibilité de pouvoir exprimer ma créativité en démarrant de zéro. En même temps, la tâche est un peu impressionnante. Eh oui, la peur de la page blanche, ça existe aussi. Par où commencer ? Et si je me trompais dans le choix des plantes ? Et si ça ne poussait pas aussi bien que prévu ? etc, etc… Mais c’est ça qui fait tout le charme d’un défi !
  • Ce nouveau projet va également me permettre de partager avec vous, mes lecteurs, sur de nouveaux sujets, de nouvelles difficultés et j’espère aussi, de beaux succès.
  • Enfin, incroyable mais vrai, j’ai déjà l’impression que l’aménagement de ce pied d’arbre va être une vraie aventure humaine. Je n’ai passé que quelques heures au début de l’été à travailler le sol et déjà, des passants de tout âge et de toute origine se sont arrêtés curieux pour regarder ou bavarder. J’ai reçu beaucoup d’encouragements et tout le monde a hâte de pouvoir admirer un petit îlot de verdure dans le quartier. Quelle belle motivation !

Comment va se dérouler ce défi ?

J’ai obtenu le permis de végétaliser mon pied d’arbre au début de l’été dernier. Prise par des obligations diverses et par le temps, je l’ai laissé plus ou moins en jachère tout l’été après avoir commencé à travailler le sol. Je ne pensais pas à mal, car de toute façon, le plein été n’est pas la saison idéale pour aménager un massif… A présent, la surface est envahie de chiendent et de mouron. Ce sera le point de départ de l’aventure.

J’ai tout de même profité de l’été pour réfléchir à l’agencement de cet espace et aux plantations que je souhaiterais y faire. Tout est encore en désordre dans ma tête, mais vous en apprendrez davantage bientôt.

Mon but, comme je l’ai déjà évoqué, est donc de transformer ces quelques m² en un joli massif à la fois agréable à regarder et utile pour les insectes. Bien entendu, comme je le fais pour mon balcon-jardin, je cultiverai ce petit lopin de terre de façon biologique, en respectant la nature. Je n’utiliserai donc ni engrais ni insecticides chimiques.

Comme tout le monde, je travaille, j’ai des enfants, une famille, des hobbys et tout un tas d’obligations. L’objectif est donc de créer un espace nécessitant peu d’entretien pour ne pas en devenir l’esclave. Après la phase de démarrage, les plantes devront donc pouvoir survivre plus ou moins toutes seules (mais un jardin sans entretien n’existe pas, nous sommes d’accord…).

Je publierai régulièrement pendant un an des comptes-rendus de mes progrès sur mon-balcon-jardin.com, ainsi que des photos sur Instagram et sur Facebook. Les vidéos suivront elles-aussi prochainement !

Je suis déjà « toute chose » à l’idée de commencer ce nouveau défi. Mais qu’à cela ne tienne. Pour en avoir le cœur net, il faut se lancer ! Vous voulez savoir comment mon pied d’arbre va évoluer ? Je vous invite donc à me suivre et à m’accompagner dans le bonheur et dans les épreuves. Embarquez-vous avec moi dans l’aventure et suivez mes péripéties sur mon-balcon-jardin.com.

Grande photo par ASIA CULTURECENTER sur Unsplash

Partager:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “Végétaliser un pied d’arbre : mon nouveau défi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.