Tu ne voyais pas ça comme ça ?

Cette année, ton balcon devait être la terre promise. Le pays où coulent le lait et le miel. La réalité ressemble à autre chose ? Tu ne veux pas errer 40 ans dans le désert ? Dans ce nouvel article, je te propose de prendre un raccourci et de découvrir 7 astuces simples et économiques pour un balcon sans stress.

1) La fonction d’abord

Avant de te lancer dans un aménagement couteux et compliqué, réfléchis à ce que tu veux vraiment faire sur ton balcon.

Si tu désires le partager avec ta famille ou tes enfants, prends en compte les souhaits et les besoins de tous tes cohabitants. Déterminez ensemble vos priorités tout en gardant les pieds sur terre. Une piscine n’est peut-être pas réalisable… Surtout ne te laisse pas influencer par ce que tu vois dans les magazines ou chez tes voisins. L’inspiration, c’est bien, mais il est inutile d’installer un potager surélevé si le jardinage n’est pas ton truc par exemple. Ou si personne ne mange de légumes à la maison…

2) Fais un plan

Nul besoin d’être Leonard de Vinci pour faire un plan de son balcon. Prends les mesures et reporte-les sur un plan à l’échelle, sur du papier quadrillé par exemple. L’objectif de cet exercice est de t’assurer que tu as assez de place pour tous les meubles, bacs et pots que tu as choisis. Et ce, AVANT de les acheter.

L’expérience montre qu’on a souvent les yeux plus grands que le ventre. Beaucoup sont surpris de voir que finalement, ils ont moins de place qu’ils croyaient au début…

Pense surtout à garder assez d’espace pour circuler librement. Si tu dois te contorsionner pour accéder à ta chaise longue, elle finira abandonnée dans son coin.

3) Eliminez tout ce qui te gêne

Pour un balcon sans stress, n’en fais pas trop. Enlève tous les objets et éléments dont tu n’as pas besoin ou qui sont dans le passage.

Résiste à la tentation d’utiliser ton balcon comme un débarras. Personne ne peut se détendre dans un placard à balais ! C’est peut-être d’ailleurs l’occasion de désencombrer un peu

Pense également à la pollution visuelle, ne surcharge pas l’espace avec trop de décoration ou de plantes. Et surtout élimine tous les éléments que tu n’aimes pas ou qui ont pour toi une charge émotionnelle négative (pour quelque raison que ce soit).

4) N’oublie pas les voisins

Photo par Christian Stahl sur Unsplash

Quelqu’un disait, l’enfer c’est les autres… Eh bien, si on cherche un peu, cela peut être vite une réalité. Transformer un balcon en jardin peut devenir un enrichissement pour tout le monde. Qui n’aime pas vivre dans un environnement verdoyant et soigné ? Mais là aussi, certaines règles de bon voisinage sont de mise :

  • Ne place pas de jardinières à l’extérieur des rambardes. Celles-ci pourraient mettre en danger les passants ou les voitures garées en dessous de ton balcon.
  • Fais attention en arrosant : l’eau ne doit pas s’écouler chez les voisins du dessous. Il suffit pour cela d’utiliser de bonnes vieilles soucoupes
  • Si tu optes pour le vertical gardening, surveille les plantes grimpantes un peu trop volubiles et empêche-les d’envahir la façade ou le balcon de tes voisins.

5) Choisis des couleurs et matériaux propices à la détente

Dans l’aménagement de ton balcon, évite les couleurs trop vives comme le rouge. Si tu aimes cette couleur, ne l’utilise qu’en petites touches, pour tes fleurs par exemple. Pour un effet relaxant, mise sur des couleurs propices au calme comme le vert bien sûr mais aussi le bleu et le violet.

Par ailleurs, évite les mélanges de couleurs trop détonants. Tous les goûts sont certes dans la nature, mais certains sont meilleurs que d’autres.

Pour un balcon sans stress, privilégie les schémas de couleurs analogue et monochrome.

Enfin pour un effet « cocooning », n’hésite pas à choisir des matériaux agréables au toucher comme le bois ou la pierre.

6) Anticipe

En extérieur, l’été n’est jamais très loin. Et l’hiver non plus d’ailleurs.

En été, il fait souvent chaud sur les balcons-jardins. Très chaud même. Les plantes en pot sont entièrement dépendantes de tes bons soins. Et réchauffement climatique oblige, les arrosages peuvent se faire très fréquents en été.

Pour te faciliter la vie, pense à installer un système d’arrosage automatique, au goutte- à-goutte ou par capillarité. C’est pratique et écologique. Et en plus, cela te permettra de t’absenter pour une période plus ou moins longue sans retrouver un désert à ton retour.

Quant à l’hiver, penses-y également quand tu choisis tes plantes. Certaines ne supportent pas les gelées et auront besoin de quartiers d’hiver. D’autres se contenteront de quelques protections. Pour ne pas se retrouver avec une collection de pots de fleurs dans le salon à la chute des températures, mieux vaut y penser à temps.

7) Choisis les bonnes plantes

Voilà pour la fin, L’ASTUCE la plus importante pour ne plus s’arracher les cheveux sur son balcon-jardin.

Je ne le répèterai jamais assez. Le choix de plantes adaptées à l’exposition et au climat régnant sur ton balcon est le facteur de réussite numéro 1. En prêtant attention aux besoins des plantes, tu auras des plantes plus belles, en meilleure santé, avec moins d’entretien.

Pour en savoir plus, je t’invite à aller voir cette autre vidéo.

A présent, tu as le choix. Tu peux aménager ton balcon pour en devenir l’esclave. Ou bien pour enfin retrouver quelques grammes de finesse dans un monde de brutes. Les clés d’un balcon sans stress ne sont ni difficiles ni couteuses. Alors es-tu prêt à les appliquer ? Dis-le-moi dans les commentaires.

Grande photo par Matteo Di Iorio sur Unsplash

Partager cette page :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cookie Consent Banner by Real Cookie Banner