Avoir un espace extérieur quand on habite en ville est un rêve partagé par beaucoup. A l’approche des beaux jours, quoi de plus naturel que de vouloir profiter de son balcon ou de sa terrasse. Les températures et les rayons du soleil se font encore doux au début du printemps. Cependant, ils peuvent vite devenir insupportables en été. Pour pouvoir bien les utiliser, il est donc important de penser à faire de l’ombre sur son balcon ou sa terrasse avant l’arrivée de l’été.

Heureusement, il existe de nos jours de nombreuses solutions pour ombrager les espaces extérieurs. Et pas de souci : il y a quelques alternatives au bon vieux parasol. Ce qui ne veut pas dire d’ailleurs qu’il n’est plus à la mode comme nous allons le voir par la suite…

Les critères de choix

Avant de choisir une solution pour faire de l’ombre sur votre balcon ou votre terrasse, un peu de réflexion s’impose. En effet, certains systèmes demandent des démarches administratives et/ou des travaux importants et représentent même parfois un investissement conséquent. Mieux vaut donc choisir en conséquence de cause. Les critères à considérer sont les suivants.

La surface à ombrager

Clairement, des solutions différentes s’imposent pour ombrager un mini-balcon ou un grand toit-terrasse. Mais au-delà de la surface totale de votre espace extérieur, toutes les zones n’ont pas forcément besoin d’être ombragées de la même manière. En général, les zones à ombrager sont celles où l’on séjourne de façon prolongée. Il s’agira donc d’un coin repas, d’un coin lecture ou d’un coin relax par exemple. Pour plus de détails sur le « zonage » du balcon ou de la terrasse, consultez également cet article.

La flexibilité

Je ne vous apprends rien, la position du soleil varie au cours de la journée. D’une part, le soleil « tourne » bien sûr. En fonction de votre situation, vous n’aurez besoin d’ombrager votre balcon ou votre terrasse que pendant une partie de la journée. Ou bien, vous aurez le soleil toute la journée mais les rayons proviendront d’une autre direction. C’est souvent le cas pour les extérieurs orientés au sud. Par ailleurs, si le soleil est à la verticale lorsqu’il se trouve à son zénith, il est oblique voire bas le matin et l’après-midi. Opter pour une solution « fixe » (mais éventuellement réglable) demandera donc une étude plus approfondie de votre situation qu’un simple parasol que vous pourrez déplacer à votre guise.

La qualité, le confort et… le prix

Allons droit au but, il existe des solutions à tous les prix et pour tous les budgets. Néanmoins, il va sans dire qu’il y a des années-lumière entre les différents systèmes. Mis à part le côté esthétique de la chose (les goûts et les couleurs ne se discutent pas), les fonctionnalités sont bien sûr diverses et variées. Un simple parasol (pour reprendre notre exemple) peut résister plus ou moins bien au temps et aux intempéries. Il peut également vous protéger plus ou moins des rayons UV. Il peut s’ouvrir et se fermer comme un parapluie pour les plus classiques ou avec une manivelle pour plus de confort, etc, etc… Bien entendu, ces différences existent pour tous les systèmes qu’il s’agisse d’un voile d’ombrage, d’une pergola ou d’un store-banne.

Mais entrons désormais dans le vif du sujet et passons en revue les solutions les plus répandues.

Faire de l’ombre : les solutions

Le parasol

Au-delà des différences en qualité, confort et prix déjà évoquées, on trouve des parasols de tailles, couleurs et formes différentes. Les systèmes de fixation varient eux-aussi car on trouve désormais des parasols à fixer au mur. Cette solution a l’avantage de faire gagner de la place même si elle est moins flexible. Le parasol classique est sans-doute le système le plus mobile pour ombrager votre balcon ou votre terrasse. Peu coûteux (selon les modèles) il peut également vous permettre d’étudier la situation chez vous avant d’investir dans une solution fixe souvent plus chère.

Les astucieux demi-parasols (idéalement avec un demi-pied, comme celui-ci) sont également une solution avantageuse sur les petits-balcons puisque ils peuvent être placés directement contre un mur et permettent de gagner de l’espace souvent compté sur les petits balcons.

Enfin, si votre balcon ou votre terrasse sont exposés au vent, renseignez-vous sur la résistance au vent des différents modèles. Notez que plus le parasol sera grand et plus le support devra être lourd pour résister à d’éventuels coups de vent.

Le voile d’ombrage

Le voile d’ombrage est la solution d’ombrage la plus tendance. Sans nul doute, il donnera une touche contemporaine à tous les balcons et terrasses. Là aussi, il en existe une grande diversité. Les modèles les plus simples sont amovibles et s’accrochent à des anneaux fixés aux murs, au plafond ou au garde-corps (comme dans cet exemple). Les modèles les plus complexes peuvent être fixés en partie avec des mâts et munis de systèmes électriques voire automatiques en cas de pluie et de vents forts.

Ils permettent d’ombrager une surface plus importante mais ne sont pas aussi flexibles qu’un parasol. La forme de la toile (carrée, rectangulaire ou triangulaire) ainsi que la position des fixations devront être choisies minutieusement pour ombrager votre balcon ou votre terrasse au bon endroit et au bon moment.

Le store

Le store est un peu l’ancêtre du voile d’ombrage. De forme plus classique, il a comme ce dernier l’avantage de ne pas vous faire perdre de place au sol. L’installation d’un store demande en général de faire appel à un professionnel car il est nécessaire de le fixer très solidement au plafond, au mur ou sous le toit comme dans cet exemple. En copropriété, il est par ailleurs nécessaire de se renseigner auprès du syndic avant de se lancer dans l’installation d’un store.

Les prix varient en fonction de la qualité de la toile mais aussi du type de store. Un store à « coffre intégral », où la toile et les bras sont protégés des intempéries en position fermée sera plus cher qu’un store à auvent sans cette même protection. De même, un mécanisme électrique sera beaucoup plus confortable qu’une manivelle, mais aussi plus coûteux.

Le store permet d’ombrager une surface assez importante et certains modèles, avec des lambrequins inclinables, sont assez flexibles pour vous protéger des rayons obliques du soleil.

Enfin, il est possible d’installer des stores d’extérieurs à la verticale pour se protéger à la fois des rayons du soleil et des regards obliques.

La pergola

Une pergola permet de créer un espace de vie extérieur
Photo par My Foto Canva sur Unsplash

Si la surface de votre extérieur le permet, une pergola est une solution attractive qui vous donnera une pièce à vivre supplémentaire (voir cet exemple). C’est cependant la solution la plus « lourde » et la plus couteuse demandant à être planifiée en détail. Au-delà des contraintes techniques (comme la fixation), il peut être nécessaire, selon la surface, de faire une déclaration de travaux voire de demander un permis de construire. En copropriété, il faudra demander l’autorisation du syndic.

Il existe là aussi de nombreux modèles utilisant des matériaux divers et variés. Le toit de la pergola peut être composé par exemple de bambou, de canisses, de bois, de métal ou de lames bioclimatiques, inclinables ou pas. Avec des contenants de bonne taille, il est même possible de faire un toit végétal. Dans tous les cas, sachez qu’une pergola peut assombrir considérablement l’intérieur de votre appartement. Pensez-y avant de choisir un matériau.

Pour les plus petites surfaces, une arche à palisser ou une petite tonnelle peuvent faire office de « mini pergola ». Certaines sont déjà munies d’un banc comme ce modèle. D’autres disposent d’un bac permettant de planter directement des plantes grimpantes comme celui-là.

Et vous, pour quelle solution avez-vous optée pour faire de l’ombre sur votre balcon ou votre terrasse et quelles sont vos expériences ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires, nous sommes curieux d’en apprendre plus.

Grande photo par Rutger Lanser sur Unsplash

Partager:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.