Tout va vite dans nos vies. Le travail, les enfants, le ménage, les loisirs… Encore ci et encore ça à faire. Qui n’a pas envie de temps en temps de crier stop en se bouchant les oreilles ? Certains d’entre nous ont déjà découvert la pleine conscience ou la méditation pour se resourcer. Une bonne promenade en forêt peut également nous aider à nous poser. C’est d’ailleurs prouvé, la nature nous fait du bien, j’en parlais il y a quelques temps dans cet article sur les bienfaits de la nature. Vous avez un balcon ou une terrasse ? Quelle chance ! Commencez au pied de votre porte et profitez-en pour y créer un coin détente.

Comment notre environnement agit sur nous ?

Nul doute là-dessus, notre environnement direct agit sur nous et notre humeur. Ce n’est pas un hasard si tant d’entre nous investissent autant de temps, d’argent et de matière grise pour la rénovation ou l’aménagement de leur habitat. Former l’espace autour de nous est un besoin universel.

Tout le monde connait ce phénomène. On entre dans une pièce, un bâtiment, un jardin et tout de suite, on se sent bien (ou pas d’ailleurs). Souvent on ne sait pas dire pourquoi mais en l’espace de quelques secondes, nos fines antennes perçoivent sans se tromper l’atmosphère d’un lieu, avant d’être remplacées par notre entendement.

Prenons un autre exemple de la vie quotidienne : vous rentrez chez vous après une journée de travail épuisante. Vous ouvrez la porte et vous trébuchez presque sur les chaussures, bonnets et manteaux de vos enfants laissés là dans l’entrée… Ou bien vous décidez d’aller vous assoir quelques secondes sur votre balcon pour respirer un peu. Mais avant de pouvoir vous asseoir, il vous faut débarrasser votre fauteuil d’un tas d’outils de jardinage… Qu’est-ce qui vous passe par la tête dans ces moments-là ? Si vous êtes comme moi, vous ressentirez tout d’abord une grande vague de découragement se traduisant selon l’humeur du jour en une sensation d’épuisement infini ou en fureur destructive. Nul doute donc que l’aménagement de notre maison, de notre jardin ou de notre balcon influence notre bien-être général.

Dans ce contexte, il n’est pas étonnant de voir que beaucoup souhaitent créer sur leur balcon ou leur terrasse un coin détente, un endroit où ils pourront se ressourcer, trouver le calme et faire le plein d’énergie. Dans la suite de cet article, nous allons voir comment procéder.

Les 5 étapes pour créer un coin détente sur son balcon

Etape 1 : faites le point

Non, la première étape ne consiste pas à allumer votre ordinateur à la recherche de nouveaux objets prometteurs de salut. Au contraire ! Si vous souffrez de stress chronique, il y a fort à parier que votre espace (physique et/ou mental) est quelque peu encombré. Mais peut-être faites-vous plutôt partie au contraire de de ceux qui ont déjà essayé de compenser cet état en aménageant minutieusement leur balcon dans le plus pur style minimaliste ? Dans tous les cas, posez-vous honnêtement la question de savoir si votre espace extérieur, dans son état actuel, répond à votre besoin de calme et de repos.

La réponse est probablement négative… Sinon vous ne liriez pas cet article. Comment donc remédier à cette situation ?

Etape 2 : Analysez la situation

Cette étape consiste à analyser la situation actuelle sur votre balcon en vous posant les questions suivantes. Le but est de trouver la source de votre insatisfaction pour ensuite pouvoir y remédier.

  • Quelle impression générale ai-je de mon balcon / ma terrasse ? Est-ce un endroit accueillant ou plutôt triste ? Est-ce un endroit bien rangé ou plein de désordre ? Vide ou encombré ?
  • L’espace est-il plutôt occupé par des meubles et de la décoration ou par des végétaux ?
  • Si vous avez des plantes, dans quel état se trouvent-elles ? Sont-elles soignées ou plutôt négligées ?
  • Quelles sont les couleurs et les textures dominantes ?
  • Mon balcon / ma terrasse sont-ils exposés au soleil ou au vent ?
  • Quelle est la vue dont je dispose ? Ai-je vue sur un jardin, un parc, des arbres ou sur une rue très passante ?

Etape 3 : Zonez !

Si vous avez écouté l’interview de l’architecte d’intérieur Maïlys Dorn, vous le savez déjà : plus l’espace est petit, plus il est important de zoner, c’est-à-dire de séparer l’espace en parties distinctes. Réfléchissez donc à ce que vous voulez faire sur votre balcon. Quels sont vos besoins actuels et ceux de votre famille ? Ensuite, définissez quelle zone de votre balcon / de votre terrasse sera consacrée à quelle fonction et aménagez cette zone en conséquence. Attention bien sûr à rester réaliste, si votre balcon est petit, limitez-vous à 2 ou 3 zones grand maximum. Et comme c’est l’effet recherché, n’oubliez pas de réserver une de ces zones au repos ou à la relaxation.

Pour cela, essayez d’identifier l’endroit où vous vous sentez le mieux protégés (du vent, du soleil, des regards…) et/ou la vue est la plus agréable.

Zoner a deux grands avantages. Tout d’abord, séparer la surface en zones donnent une impression d’espace. Par ailleurs, cela donnera à votre balcon-jardin un aspect plus ordonné et structuré propice au calme.

Enfin, pensez à utiliser la symétrie dans l’aménagement global de votre balcon ou de votre espace. Nous la percevons souvent comme harmonieuse et reposante. D’ailleurs, contrairement aux idées reçues elle n’est pas forcément ennuyeuse et est dans tous les cas beaucoup plus facile à manipuler que l’asymétrie demandant un goût très sûr et beaucoup d’expérience.

Etape 4 : le choix des plantes

L'eau est un élément essentiel du jardin japonais
Photo par David Martín sur Unsplash

Si vous n’avez pas encore de verdure sur votre balcon ou si les éléments « non-vivants » (les meubles, la décoration…) dominent, il est temps d’y remédier. En effet, la nature nous apaise et nous apporte de la sérénité. Mais encore faut-il que le soin des plantes ne tourne pas au cauchemar.

Choisissez donc pour votre balcon des plantes adaptées aux conditions de culture (vous trouverez dans cet article plus de détails sur le choix des plantes). Si le jardinage n’est pas votre hobby, sélectionnez des plantes faciles d’entretien, ne demandant pas de soins sophistiqués et des connaissances poussées en horticulture. Un arrosage automatique peut également contribuer grandement à votre sérénité.

Inspirez-vous des jardins zens japonais et misez sur des plantes vertes ou à floraison discrète. Pour les plantes fleuries, misez sur les tons « froids » comme le bleu et le violet et sur le blanc. Les palettes de couleurs monochromes sont également plus adaptées aux ambiances calmes que les contrastes détonants.

Etape 5 : la décoration

Tout projet d’aménagement ne serait pas complet sans un peu de décoration. Elle apporte la touche finale et le « petit en truc en plus » qui fera de votre balcon ou de votre terrasse un endroit unique reflétant votre goût et votre personnalité. Cependant, ne brûlez pas les étapes. La décoration la plus sophistiquée du monde ne saurait compenser un aménagement « bancal ».

Pour un effet reposant, la décoration de votre balcon-jardin se voudra également sobre et discrète. Tout comme pour les végétaux, les couleurs sont plutôt froides et monochromes. Si vous trouvez cela trop fade, placez ici ou là quelques touches colorées. Les formes sont organiques et tout en rondeur et les matériaux naturels (la pierre, le bois…).

Utilisez des représentations (images, statues,…) ou des objets symbolisant pour VOUS le calme et la sérénité. Il est difficile ici de faire des recommandations générales car la signification de ces symboles dépend de notre culture et de notre histoire personnelle. Pensez par exemple à des paysages aux formes douces (des collines, un lac…) ou des formes abstraites invitant à la méditation. Mais il est important ici de trouver les images qui fonctionnent pour vous.

Enfin, l’eau ne saurait manquer sur votre balcon pour une ambiance reposante. Il peut s’agir d’une petite fontaine (choisissez un modèle avec un débit lent et apaisant) ou d’un bac dans lequel pousseront des plantes aquatiques. Là aussi, veillez à choisir un système facile d’entretien pour qu’il ne finisse pas bientôt au placard.

Si vous disposez d’un espace extérieur comme un balcon ou une terrasse, ne négligez donc pas cet endroit et créez-y un espace détente. En passant par les cinq étapes décrites ci-dessus, vous avez toutes les cartes en main. Maintenant, c’est à vous de jouer.

Et vous, quels sont vos trucs et astuces pour faire de votre balcon-jardin un endroit plus zen ? Dites-le-nous dans les commentaires. Si vous avez aimé cet article et l’avez trouvé utile, n’hésitez pas à le partager.

Grande photo par wilsan u sur Unsplash

Partager:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.