Pourquoi l’ai-je choisie ?

La tulipe est un peu la reine du printemps dans les jardins d’ornement. Les plus précoces d’entre elles viennent embellir nos balcons et mettre de la couleur dans les potées et jardinières dès le mois de mars. Après les longs mois d’hiver gris et monotones, un changement est plus que bienvenu!

Et puis, il existe d’innombrables variétés de tulipes et de nombreux coloris. Bref, il y en a pour tous les goûts.

Portrait

Famille et origine

La tulipe ou “tulipa” appartient à la famille des Liliacées comme le lys bien sûr mais aussi le narcisse, le muguet et la jacinthe ou bien aussi l’ail et l’oignon. On trouve dans cette famille de nombreuses plantes à bulbes, en particulier de printemps. Ces bulbes d’ailleurs ne sont pas sans rappeler les oignons justement.  Elles ont en commun une floraison de courte durée et unique dans la saison.

La tulipe elle-même est une plante au passé historique riche. Originaire d’Asie centrale, son nom viendrait du mot perse désignant un turban. Elle apparait en Europe au XVIième siècle où elle fait rapidement fureur. Elle est même responsable du premier krach financier de l’histoire ! Aujourd’hui, on associe sa culture aux Pays-Bas qui en sont le plus grand producteur au monde.

La tulipe, ou je devrais plutôt dire, “les tulipes” présente une rare diversité de formes et de couleurs. En plus des quelques 150 espèces naturelles, on trouve des milliers d’hybrides et cultivars. La seule espèce indigène en Europe est par ailleurs la tulipe sauvage répandue essentiellement en Europe du Sud et centrale.

Besoins nutritifs et climatiques

La tulipe n’est pas une plante capricieuse et se contente de peu. Cependant, il vaut mieux respecter ses quelques préférences pour une jolie floraison.

Comme la plupart des plantes fleuries, la tulipe a besoin de soleil. Essayez donc de trouver pour elle un emplacement bien ensoleillé ou au moins à mi-ombre.

Par ailleurs, dans son environnement naturel, la tulipe a peu de temps pour s’épanouir. Au printemps, il faut attirer les insectes au plus vite pour se reproduire et faire des réserves avant le début de la sécheresse.

Ensuite, la plante disparait de la surface et attend tranquillement dans son bulbe que le printemps revienne. Ainsi, le plus important pour la tulipe est un sol bien drainé. Une humidité constante, trop élevée fait pourrir les bulbes. Ses besoins en eau sont donc modérés. A part cela, elle ne pose pas d’autres conditions aux sols qui l’accueillent.

Entretien

Au début du printemps, les bulbes plantés à l’automne (voir plus bas) vont développer des feuilles vertes et charnues. C’est à ce moment qu’il faudra reprendre un arrosage (modéré), dès que la terre sera sèche en surface. De même, si elles n’ont pas été installées dans un terreau neuf, vous pouvez leur apporter régulièrement un peu d’engrais liquide. Ces soins se poursuivront jusqu’à ce que les feuilles sèchent.

Ensuite, quand la fleur se fane, comme pour beaucoup de plantes à bulbes du printemps, la plante commence à reconstituer ses réserves pour la saison prochaine. C’est alors qu’il faut prendre patience. Pour éviter que notre tulipe ne dépense son énergie inutilement (pour nous en tout cas) à produire des graines, coupez la fleur. Puis poursuivez vos soins et laissez sécher les feuilles.

Si vous avez cependant besoin de la place (pour des fleurs d’été par exemple), vous pouvez cependant déterrer les bulbes et laisser sécher le tout (y compris les feuilles) à l’air libre. Conservez alors les bulbes dans un endroit frais et sec jusqu’à l’automne. Vous pourrez enlever les feuilles avant de les remettre en terre.

Si vous n’avez pas besoin de l’emplacement, ou si vous les avez plantées dans un pot à part, vous pouvez essayer de les laisser en terre.

A cet endroit, sachez que la floraison des tulipes après la première année est un peu aléatoire. Certaines variétés “reviennent” plus que d’autres, mais en général, si floraison il y a, les fleurs sont plus petites. En tout cas, cela ne coûte rien d’essayer.

Comment planter les tulipes

La croissance des tulipes est stimulée par le froid. Pour cette raison, les bulbes de tulipe, comme beaucoup d’autres fleurs à bulbe du printemps, se mettent en terre à l’automne avant les grands froids (si grand froid il y a). La meilleure période est entre septembre et novembre au plus tard. Ainsi, les plantes ont le temps de bien s’installer avant l’hiver.

Pour cela, on fait un trou environ 2 à 3 fois plus profond que la taille des bulbes.  On recouvre de terre, on tasse un peu et le tour est joué. Il n’y a rien de plus simple.  Si les températures dans votre région sont trop douces, placez les bulbes quelques jours au réfrigérateur avant de les enterrer. Pour un joli effet, vous pouvez placer quelques bulbes dans un pot en prenant soin de les écarter pour qu’ils ne se touchent pas.

Choisissez toujours des bulbes de bonne qualité et en bon état. Sachez que plus les bulbes sont gros, et plus la fleur sera grande, et plus la floraison sera tardive.

La tulipe sur le balcon

La tulipe se cultive très facilement en pot et existe, comme je l’ai déjà évoqué, dans de nombreux coloris et variétés. Leur floraison s’étale de mars pour les plus précoces à juin pour les plus tardives. Faites votre choix selon vos envies et vos besoins ! Comme il en existe de tailles différentes, choisissez une variété de petite taille qui s’adaptera à la culture en pot. En général, le mode de culture est précisé sur les paquets de bulbes.

On les plante en groupe ou avec d’autres plantes à bulbes. Une méthode pour de jolies potées printanières appelée “en lasagne” consiste à planter des bulbes de tailles différentes en couches superposées dans des pots assez profonds (en commençant par les bulbes les plus gros).

Recommandation : absolument

La tulipe est très facile à cultiver, elle n’a besoin que très peu d’entretien et sa plantation est quasiment inratable. De plus, il en existe pour tous les goûts. A mon avis, elle ne doit manquer sur aucun balcon printanier. Et vous, que pensez-vous des tulipes ? Si vous avez des astuces pour avoir de belles tulipes, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Partager:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.