Si vous avez la chance d’avoir un balcon ou une terrasse, réjouissez-vous ! C’est le moment d’en profiter au maximum pour échapper quelques instants au confinement. La situation inhabituelle dans laquelle la plupart d’entre nous se trouve actuellement au travers de l’Europe, n’est pas facile à vivre. Pour ma part, je suis convaincue que ces mesures sont nécessaires et que chacun peut contribuer ainsi à sauver des vies. La pensée de faire quelque chose de juste et de solidaire est apaisante. Mais il n’est pas interdit de chercher un peu de soulagement dans notre quotidien.

Les conséquences du confinement

En plus de l’incertitude qui règne autour de la durée de ces mesures, la peur de la maladie peut-être et pour beaucoup aussi les soucis matériels s’accumulent. C’est une situation très anxiogène.

Avec la réduction des contacts sociaux et la limitation des sorties au strict minimum, vous avez peut-être l’impression que le plafond vous tombe sur la tête ?

Ceux qui vivent en famille ont peut-être encore la chance d’avoir quelqu’un avec qui partager leurs soucis. Cependant, la soudaine promiscuité peut elle aussi être source de stress.

Enfin, vous avez peut-être comme moi sous-estimé la quantité de travail qui s’accumule quand vous devez combiner le télétravail, l’école à la maison et la logistique (les repas, les courses, le ménage…). On n’est pas loin du surmenage !

Sans faire de miracle, profiter de son balcon ou de sa terrasse peut contribuer à soulager quelque peu votre peine. Comment ? Voici quelques pistes, à essayer et à varier sans modération :

Que faire sur votre balcon ?

Jardiner

Tout d’abord, pensez aux bienfaits du jardinage. J’en ai déjà parlé dans cet article, le jardinage, que vous pouvez pratiquer sur tous les balcons, aussi petits soient-ils, est un excellent moyen d’évasion. En plus, nous en sommes en plein dans le prime time, appelé aussi « premier printemps », en tout cas, dans la région où je vis selon le calendrier phénologique.

A cette époque de l’année, vous pouvez :

Faire une beauté à votre balcon

Souvent les balcons urbains ont tendance à se transformer en débarras pendant l’hiver. Il est grand temps de leur faire un nettoyage de printemps justement. Ranger tous les objets qui n’y ont pas leur place, jetez les plantes qui n’ont pas passé l’hiver et rafraichissez la terre des pots de la saison passée. Si vous n’avez pas de terreau neuf à portée de la main, ne jetez pas l’ancien. Préparez-le (au besoin avec une fourchette), ajoutez un peu de corne ou de compost si possible. Sinon, plantez de la salade ou du cresson en attendant des jours meilleurs. Leurs besoins nutritifs sont très faibles et ils pousseront aussi dans de la terre « d’occasion ».

Faire des semis

C’est le moment de semer les aromates comme le persil, le cerfeuil, la coriandre et la mélisse. Les épinards, la salade et les radis ne prennent pas beaucoup de place et poussent même en jardinière. Au chaud, c’est le tour des tomates et bientôt du basilic. Les semis sont d’ailleurs une activité qui se pratique facilement avec les enfants. Pour éviter de tout salir et pour épargner vos nerfs, étaler du papier journal à l’endroit où vous faites vos semis.

Si ce n’est pas la première fois que vous semez, vous avez peut-être encore des graines de l’année passée. Si vous les avez stockées dans un endroit sec, elles sont encore bonnes. Beaucoup de supermarchés vendent également des graines. Prenez quelques paquets la prochaine fois que vous irez faire vos courses. Certains magasins en ligne sont également encore ouverts.

Quant aux godets, pas besoin d’acheter quoi que ce soit : des rouleaux de papier toilette, des boîtes d’œufs ou du papier journal font aussi très bien l’affaire.

Soigner les plantes vivaces

Pour rajeunir la menthe, la mélisse et la ciboulette, divisez-les. Les aromates méditerranéens comme la sauge, le thym, le romarin et l’origan ne refuseront pas une petite portion de compost (si vous avez un lombricomposteur par exemple) ou de corne séchée. Sinon, rempotez-les dans un terreau horticole, si possible sans tourbe. Là aussi, on trouve souvent du terreau dans les supermarchés. Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est également le temps de leur faire une petite coupe.

Pour tout cela, il faut très peu de matériel et l’enjeu en vaut souvent la mise. Voir lever vos graines et se réveiller vos plantes après l’hiver, rien de plus gratifiant et d’apaisant. Essayez, vous ne pourrez plus vous en passer.

Si toutefois, vous n’avez aucun matériel à portée de la main, ne désespérez pas. Il existe d’autre possibilités de tirer parti de son balcon.

Un petit moment juste pour soi

Si votre balcon ou votre terrasse sont un peu aménagés (une chaise, un tabouret ou même un coussin à même le sol suffisent), allez vous asseoir quelques minutes dehors, en respirant profondément, une tasse de café ou de thé à la main. Les plus chanceux d’entre vous ont peut-être une belle vue, un peu de verdure, un lever ou un coucher de soleil à admirer devant leur fenêtre. Cela tombe bien, avec le retour du printemps, la nature a pas mal de choses à nous offrir en spectacle : de nouvelles fleurs, de nouveaux bourgeons dans les arbres, les insectes ou les oiseaux qui commencent à nouveau à s’agiter. Peut-être pouvez-vous découvrir autour de vous des détails qui vous avaient échappé jusqu’à présent. Sur mon balcon-jardin, chaque jour apporte de nouvelles surprises. C’est un vrai plaisir de faire chaque matin un petit tour pour voir ce qui a changé pendant la nuit. Faites-en votre nouveau rituel du matin ou du soir.

Observez, écoutez, touchez et respirez en pleine conscience. Dix minutes suffisent. Rien de tel pour se détendre et commencer ou terminer la journée sur une note positive.

Prendre l’air malgré le confinement

Tout le monde connait les bienfaits des activités en plein air sur notre bien-être, qu’il soit corporel ou mental. Bien sûr, un petit séjour sur votre balcon ne va pas remplacer une promenade ou une petite course à pied. Cependant, vous avez la possibilité de prendre l’air sans risque, alors profitez-en !

Sortez avec un bon livre, ou même si vous travaillez à la maison, avec votre ordinateur portable, si la météo le permet. Habillé bien chaudement ou protégé d’une couverture, vous pouvez passer 1h ou 2 à l’air libre. Et si en plus le soleil brille, vous rechargerez vos batteries en vitamine D. Quelques minutes de soleil par jour sur les mains, les bras et le visage peuvent suffire à couvrir nos besoins. De plus, une exposition (modérée) au soleil printanier permettra à votre corps de s’habituer plus rapidement à la nouvelle saison, souvent synonyme de fatigue.

J’espère que ces quelques idées pourront vous aider à surmonter cette période difficile. Avec un balcon ou une terrasse, il est plus facile de supporter le confinement. Et si vous en avez l’envie et la possibilité, le jardinage est une activité saine et relaxante.

Si vous avez d’autres idées pour utiliser votre balcon en cette période de confinement, partagez-les dans les commentaires ci-dessous. Prenez soin de vous !

Partager:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gr​​​​​atuitement le guide "Je jardine sur mon balcon"