Pourquoi l’ai-je choisi ?

Tout comme le Skimmia Japonica, le Sedum Spectabile, aussi appelé Sedum d’automne, est une plante typique des balcons… d’automne (étonnant, non ?). L’idée d’embellir et de profiter de mon balcon même à la soi-disant “mauvaise saison” m’est venue depuis peu. C’est donc en recherchant des plantes adaptées à cette saison que je suis tombée sur le sedum.

Au-delà de visites régulières à la jardinerie (c’est mon lèche-vitrine à moi ;-)…), j’utilise souvent un livre nommé “100 Projets Jardin Inratables” (https://www.amazon.fr/Truffaut-100-projets-jardin-inratables/dp/2035926769) comme source d’inspiration. On y trouve de belles idées de compositions, expliquées pas à pas et classées par saison. Mais attention, ces compositions sont parfois éphémères car les plantes choisies ne sont pas toujours compatibles (voir aussi l’article “5 critères à prendre en compte pour choisir ses plantes” pour en apprendre plus). C’est tout de même ce livre qui m’a donné l’idée de rechercher des plantes pouvant égayer mon balcon en dehors de la “belle saison”, et je ne  regrette pas de l’avoir acheté.

Portrait

Famille et origine

Le Sedum Spectabile appartient à la famille des Crassulacées comme le kalanchoé, la joubarbe ou la crassula justement. Toutes sont des plantes dites “succulentes” caractérisées par leurs feuilles épaisses capables de stocker l’eau. Le sedum appartient à une vraie famille nombreuse, en effet il en existe plus de 400 sortes. Elles se distinguent par la couleur des fleurs ou des feuilles, leur taille et leurs besoins nutritifs et en lumière.

Les sortes les plus répandues portent des noms aussi poétiques que “poivre de muraille” (qui est rampant), “joubarbe des vignes” (poussant en hauteur) ou “orpin d’automne” (qui est précisément notre sedum d’automne). C’est de celui-ci dont il s’agira dans la suite de cet article. Je l’appellerai donc plus familièrement sedum tout court.

Le sedum en général est répandu dans les zones tempérées ou subtropicales de l’hémisphère nord. Le sedum d’automne quant à lui vient plus précisément de la Chine du Nord Est.

Bien qu’il soit légèrement vénéneux, sans être dangereux, on trouve parfois l’indication que ses feuilles peuvent être consommées en salade. Personnellement, je n’ai pas essayé. Peut-être en avez-vous déjà fait l’expérience. Si oui, dite-le moi dans les commentaires, je suis curieuse d’en apprendre plus.

Besoins nutritifs et climatiques

Le sedum est une plante très bien adaptée au climat chaud et sec de mon balcon ! Il n’a pas de préférence particulière en ce qui concerne le sol, et n’a pas besoin d’engrais ou très peu (un peu de compost à l’automne, au plus). En revanche, il déteste l’humidité et il faudra donc faire très attention au drainage dans son pot. Mon sedum se trouve en haut du Kubi, à un endroit où il est le plus sec, on ne peut donc pas faire mieux.

Comme on peut s’y attendre pour une plante appréciant la sécheresse, le sedum aime le soleil. Mon balcon est plein est et je n’ai pas de vis-à-vis. A l’endroit où il se trouve, il devrait avoir le soleil du matin jusqu’au début de l’après-midi. J’espère que ce bain de soleil lui suffira !

Par ailleurs, il n’est pas sensible au vent. Ah oui, et en plus, ce qui est tout de même étonnant pour une plante aimant la chaleur, le sedum est rustique et supporte des températures jusqu’à -15°c. Il aime la chaleur, il supporte le froid, ses besoins en eau sont limités. Une super combi pour les balcons faciles à vivre !

Entretien

Le sedum n’a besoin que d’une petite coupe à ras du sol au début du printemps. Normalement, les feuilles ont disparu en hiver et il ne reste que les inflorescences (c’est-à-dire les tiges sur lesquelles poussent les fleurs). De mon côté, je ne les ai pas encore coupées, elles sont jolies. Je le ferai donc au printemps avant qu’il ne reprenne de la souche. Il semble que j’aie trouvé LA plante qui n’a besoin d’aucuns soins pour prospérer !

En ce qui concerne les maladies, je note l’oïdium et la pourriture si le sol est trop humide. Les otiorhynques (une sorte de coléoptères) en sont friands. La aussi, la surveillance est donc de mise car ces bestioles désagréables (surtout au stade de larve, cliquez ici pour un joli portrait : https://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/otiorhynque,1915.html) se développent particulièrement quand il fait chaud et sec… Rien n’est parfait dans ce monde. Soupir !

Usage sur le balcon du Sedum Spectabile

Le sedum est une plante d’ornement fleurissant de l’été jusqu’ à l’automne, d’où son nom. Ses fleurs sont d’un rose plus ou moins foncé. Le feuillage est caduc, il va donc disparaître l’hiver, mais les inflorescences sèchent et restent en place. Le sedum va donc mettre des accents de couleurs intéressants sur le balcon pendant 6 mois de l’année.  Il porte bien son nom, il est véritablement spectaculaire.

Le sedum possède des racines superficielles et se contentera donc de pots peu profonds mais plutôt large. Intéressant pour les coupelles par exemple.

De plus ses fleurs attirent les papillons et les abeilles, ce qui pourra être utile si vous avez besoin de pollénisateurs pour avoir des fruits (et quand je dis fruits, je pense aussi aux tomates et aux poivrons par exemple !)

Voisinage

Avec son goût pour la sécheresse et le soleil, le Sedum Spectabile s’entendra avec des plantes ayant des besoins similaires. Au niveau esthétique, je trouve la proximité du sedum et de ses feuilles épaisses avec des graminées toutes graciles particulièrement intéressante. J’ai combiné le mien avec une fétuque bleutée par exemple et un peu plus bas dans le Kubi avec des heuchères.

En résumé, en conclusion

Le Sedum Spectabile pour un balcon facile à vivre

Dans la catégorie des plantes zens, le sedum est imbattable. Il n’a pas besoin d’engrais, résiste bien à la sécheresse et aime la chaleur. Il est rustique et n’a pas besoin d’être coupé. En plus il embellira votre balcon d’abord de ses fleurs “fraîches” puis de ses inflorescences séchées.

La chose la plus importante pour lui : du soleil et des pieds au sec.

Recommandations : absolument (ou presque)

Si votre balcon est chaud et ensoleillé en été, bingo, ce sedum est une plante pour vous. Avec son naturel simple, sa culture réussira même aux débutants, je pense. J’ai planté le mien à l’automne, et je suis curieuse de voir comment le climat de mon balcon lui plaira cet été.

Avez-vous déjà un Sedum Spectabile sur votre balcon? Le trouvez-vous aussi facile à vivre? N’hésitez-pas à donner votre avis dans les commentaires.

Partager:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  

1 thought on “Le Sedum Spectabile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.