Pourquoi l’ai-je choisie ?

Pour dire la vérité, ce n’est pas moi qui l’ai choisie mais ma fille, lors d’une sortie à la jardinerie. J’étais à la recherche de nouvelles plantes pour mon balcon d’automne, et je les enfants souhaitent toujours  participer. C’est donc sur l’Immortelle d’Italie appelée aussi “herbe à curry” que l’une d’elle a jeté son dévolu et je trouve qu’elle a très bien choisi. En plus de son intérêt culinaire, celle-ci a en effet un feuillage spectaculaire, aux teintes argentées qui va mettre des nuances intéressantes sur le balcon cet automne. Je pense même qu’elle se plaira sur mon balcon-jardin. Nous allons voir pourquoi par la suite.

Portrait

Famille et origine

L’Immortelle d’Italie pour être précise appartient à la famille des Astéracées que nous avons déjà rencontrées plusieurs fois lors de ce défi. Cette famille comporte de nombreuses fleurs bien connues comme le pissenlit, le souci et la marguerite, mais aussi la laitue. Elle porte le nom savant d’Helychrisum italicum, c’est pour cela qu’on la trouve parfois aussi sous le nom d’Hélychrise. Attention à l’achat de bien prendre “l’italienne”, car il existe d’autres espèces d’hélychrises.

Comme son nom l’indique, elle est originaire du pourtour méditerranéen et on la trouve à l’état sauvage en Italie, en Turquie, en Corse et au Maghreb. Il s’agit d’une plante de garigue qui supporte donc très bien chaleur et sécheresse.

Besoins climatiques et nutritifs

Pour bien prospérer, notre Immortelle a besoin de soleil, si possible de plein soleil, à la rigueur de mi-ombre.  Grâce à son origine, elle se contentera d’une terre maigre, légère et bien entendu, bien drainé. Comme beaucoup de ses cousines méridionales, elle déteste l’humidité, surtout l’hiver. Il faut donc l’arroser avec parcimonie. En pot, cependant, elle aura tout de même besoin d’arrosages réguliers, quand la terre aura séché en surface. L’hiver, ayez toutefois la main légère.

Au moment de la plantation, donnez-lui un peu de compost. Répétez cette opération une fois par an ou rempotez là, elle n’aura besoin de guère plus. Souvenez-vous que trop d’engrais fragilise les plantes, les rend sensibles aux nuisibles et leur fait perdre leur arôme (pour les aromates justement).

Chose importante à savoir, l’Immortelle d’Italie n’est pas très rustique. C’est aussi pour cela qu’elle est souvent cultivée en pot. Si l’hiver n’est pas trop froid, il suffira de la protéger un peu (enveloppez le pot, placez le près d’un mur à l’abri du vent). Si le thermomètre descend sévèrement au-dessous de zéro, rentrez-la “au chaud” dans un endroit lumineux mais frais (environ 10°c).

Entretien

L’Immortelle d’Italie n’est pas difficile et ne nécessite que très peu de soins. Nous venons de le voir, un peu de compost, un peu d’eau et une protection contre le froid en hiver. A part cela, il est recommandé de lui faire une petite coupe une ou deux fois par an. Comme la lavande ou la sauge, elle a tendance à se lignifier, c’est à dire que ses tiges se transforment en bois et se dénudent peu à peu. Le meilleur moyen de ralentir ce processus est de tailler régulièrement pour obliger la plante à toujours faire de nouveaux rameaux. Pur l’Immortelle, la coupe de “mise en forme” se fait au printemps. C’est la coupe principale qui peut être de moitié. A noter, contrairement à d’autres plantes, elle supporte assez bien d’être coupée dans le vieux bois (n’exagérez pas quand même). Lors de la floraison, vous pouvez également couper les fleurs fanées.

Enfin, comme beaucoup de plantes très aromatiques, l’herbe à curry n’a pas beaucoup d’ennemis. Les nuisibles la fuient. En revanche, si l’humidité est trop importante, elle peut être sujette à l’oïdium.

Comment obtenir une Immortelle

Les plus pressés ou ceux qui auront le coup de foudre (comme moi), peuvent acheter un pied à la jardinerie. C’est bien sûr la méthode la plus facile. Il est également possible de faire des semis, mais ils sont un peu délicats. Il faut s’y prendre tôt (dès la mi-février) et maintenir les semis à la lumière et au chaud.  Les méthodes qui semblent le plus souvent couronnées de succès sont la division au printemps (par exemple lors du rempotage) ou le bouturage en été (choisir une branche sans fleur).

L’Immortelle sur le balcon

L’Immortelle semble être faite pour les balcons, surtout s’ils sont bien ensoleillés. Ainsi, il est possible de lui offrir les conditions dont elle a besoin. Elle possède de nombreux talents et gagne à être connue. Il s’agit tout d’abord bien sûr d’une plante aromatique qui mettra une touche exotique à vos plats de viandes ou de légumes. Pour cela, ajouter une brindille en fin de cuisson, sa saveur rappelle celle du curry même si ces deux-là n’ont rien en commun. Les fleurs elles-aussi sont comestibles et pourront embellir vos plats.

C’est justement à ses fleurs d’ailleurs qu’elle doit son nom, car séchées, ses fleurs jaunes qui apparaissent de juillet à septembre semblent perdurer une éternité. Mais j’ai aussi parlé de son joli feuillage argenté et vivace très attractif sur les balcons d’hiver (s´’il ne fait trop froid bien sûr).

L’Immortelle a tendance à pousser en largeur et a besoin d’un pot assez grand. Le mieux est de la combiner avec ses cousines aromatiques comme la lavande, la sauge ou le thym. Ils ont des besoins similaires, ce qui simplifiera leur entretien.

Recommandation : sous condition

L’immortelle est vraiment une plante multi talent. Ses feuillages et ses fleurs sont intéressants ainsi que son arôme. Elle est idéale si vous souhaitez parfumer votre balcon (assurez-vous cependant que vous aimez son parfum, il est intensif).

Elle demande peu d’entretien et supporte bien chaleur et sécheresse. La seule condition pour réussir sa culture est le soleil. C’est une plante méditerranéenne et elle ne se sentira pas bien sur les balcons orientés au nord.

C’est la première fois que je la cultive sur mon balcon et je trouve ce petit buisson argenté tout à fait charmant. Je suis curieuse de voir comment elle va se développer. Et vous, que pensez-vous de l’Immortelle ? Faites-le nous savoir dans les commentaires.

Partager:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gr​​​​​atuitement le guide "Je jardine sur mon balcon"