Cet article est le quatrième épisode de la série sur le calendrier phénologique et ses saisons publiée sur mon-balcon-jardin. Le premier article était au consacré aux principes généraux de la phénologie. Ont suivi deux articles sur le printemps et l’été. A présent, vous vous en doutez certainement, c’est le tour de l’automne, ou plutôt des « automnes ». Car l’automne phénologique lui-aussi est divisé en 3 saisons distinctes.

L’automne, tout le monde le connait. Nul besoin d’être spécialiste de la phénologie pour reconnaître cette saison me direz-vous. Et c’est sans-doute un peu vrai. Cependant, avant que l’automne et ses couleurs typiques ne fassent leur apparition, vous pouvez le reconnaitre à quelques signes avant-coureurs.

L’automne, au sens phénologique du terme, est donc constitué de 3 saisons aux noms particulièrement originaux 😉 que nous allons regarder de plus près :

  • Le début de l’automne (début septembre)
  • Le plein automne (septembre / octobre)
  • La fin de l’automne (octobre / novembre)

Le début de l’automne

Comme nous l’avons déjà vu, chaque saison a ses propres signes et ses propres plante indicatrices. Au début de l’automne, il s’agit du colchique désormais en fleur, du sureau, de l’églantier et de la ronce dont les fruits arrivent à maturité. Au début de l’automne, la noisette commence à nous tomber sur la tête. A cette saison, les activités suivantes sont recommandées au balcon-jardin :

  • Si vous cultivez un potager sur votre balcon, la saison des récoltes bat son plein. Si vous habitez en ville, elle peut même encore se prolonger un certain temps. Sur mon balcon, particulièrement abrité, les légumes fruits (tomates, poivrons et piments) prospèrent encore au moins jusqu’au plein automne.
  • A propos de récoltes : quand vos légumes fruits arrivent à maturité, pensez à prélever et conserver quelques graines pour la saison suivante. Choisissez en priorité les légumes les plus savoureux et les plantes les plus vigoureuses. Vous pouvez également récolter les graines de vos fleurs d’été.
  • A cette saison, rien n’est encore perdu, et comme vous pouvez le voir dans cet article, il est encore possible de faire des nouveaux semis et plantations : vive les légumes d’hiver comme la salade, la roquette (qui pousse toute l’année sur les balcons), la mâche, le mesclun, les épinards… Sur mon balcon, les radis mais aussi les aromates sensibles à la chaleur comme le cerfeuil et le cresson se développent à l’automne beaucoup mieux qu’au printemps.
  • N’oubliez pas d’arroser vos nouvelles recrues et les plantes vivaces. Les journées sont encore chaudes et l’évaporation conséquente. Privilégiez désormais le matin pour éviter le développement de maladies cryptogamiques.

Le plein automne

Enfin, il est là, l’automne qu’on aime avec son incroyable (grand) jeu de couleurs. Les feuilles des arbres caducs se colorent. A la grande joie des enfants, les glands et marrons tombent et n’attendent plus que d’être collectionnés. C’est aussi la pleine saison des asters d’automne.

  • Sur mon balcon, le plein automne (en général vers la fin du mois de septembre) marque la fin de la récolte des plantes annuelles. Celles-ci peuvent donc être coupées et déterrées. Si vos plants de tomates portent encore des tomates vertes, faites-les mûrir à la chaleur. Et si votre basilic est encore beau, conservez ses feuilles en les congelant par exemple. Avec le déclin de la luminosité, il ne tardera plus à péricliter.
  • L’espace se libérant ainsi dans vos bacs et jardinières peut être utilisé pour encore semer des salades, des aromates, ou même planter des fleurs de saison. Si les fleurs ont souvent besoin d’une terre riche, les légumes feuilles et les aromates se contenteront de la terre précédente que vous aurez préalablement aérée et débarrassée des racines restantes.
  • Surveillez les températures et commencez à protéger les plantes les plus frileuses du froid.
  • Si vous avez la place sur votre balcon ou votre terrasse, le plein automne est le bon moment pour planter les arbres fruitiers nains et arbustes à fleur (comme les rosiers par exemple). Ainsi, ils auront le temps de s’installer avant l’arrivée de l’hiver. Ils pourront démarrer sur les chapeaux de roue dès le début du printemps.
  • Enfin, c’est également le bon moment pour mettre en place les plantes à bulbe du printemps ainsi que de semer les graines qui ont besoin d’un coup de fouet, euh de froid pour se mettre en route (comme l’ail des ours par exemple, voir ci-dessous).
  • N’oubliez toujours pas d’arroser avec parcimonie dès que le substrat des plantes vivaces est bien sec en surface.

La fin de l’automne

Pour la plupart des arbres, c’est le début de la chute des feuilles. Seul le chêne, qui prend son temps, garde encore un peu ses feuilles, qui commencent cependant à se colorer. Les activités de jardinage se font certes un peu plus rares, mais il reste encore des choses à faire au balcon-jardin.

  • Comme à la saison précédente (le plein automne), vous pouvez continuer à planter les arbres nains et les arbustes.
  • Les graines ayant besoin de froid pour germer peuvent être semées maintenant. Citons ici par exemple l’ail des ours, l’anémone pulsatille, le muguet, la primevère officinale ou la violette.
  • Si votre balcon ou votre terrasse sont exposés, protégez vos aromates et salades d’hiver du froid. Pour cela, placez-les contre un mur, couvrez les d’un léger voile (surtout la nuit) et réduisez l’arrosage (tout en ne l’oubliant pas complètement).
  • Commencez à récolter vos salades et légumes d’hiver semés ou plantés au début de l’automne pour faire le plein de vitamines.
  • Rangez vos outils, placez-les à l’abri pour les protéger des intempéries. N’oubliez pas de vider les arrosoirs si les températures chutent au-dessous de zéro.
  • Enfin, ne négligez pas de vous aménager un petit coin douillet pour profiter de votre balcon-jardin avec un bon thé ou un petit vin chaud à la main.

A la fin de l’automne phénologique, la nature va se mettre en repos, et vous aussi peut-être. Mais avant d’en arriver là, on ne va pas s’ennuyer au balcon-jardin. L’automne phénologique n’est pas seulement une saison magnifique, à savourer et à admirer. Oui, j’avoue, c’est ma préférée. Albert Camus disait « l’automne est un deuxième printemps où chaque feuille est une fleur ». Comme c’est vrai ! Mais mieux que cela, l’automne a pour moi des allures de nouveau départ.

Et à vous, que vous inspire l’automne ? Qu’avez-vous envie de faire sur vos balcons et terrasses à cette saison ? N’hésitez pas à le partager dans les commentaires.

Partager:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.