Quand le printemps arrive, nous nous sentons plein d’entrain et l’envie nous prend de fleurir ou de végétaliser notre balcon. Nous avons peut-être même en têtes ces balcons de rêve aperçus dans les magazines ou sur Internet. Un petit tour à la jardinerie et le tour est joué. Le balcon est tout joli. Oui, mais voilà, quelques mois après l’installation de tout ce petit beau monde, l’euphorie fait place au désenchantement. Toutes ces belles plantes choisies pour leur esthétique ont besoin de soins pour garder leur forme et leur bel aspect… Les fleurs ne fleurissent plus, et les légumes ne poussent plus… Vous avez reconnu cette erreur commune ? Le balcon a été aménagé sans penser à son entretien. Oui, moi aussi je l’ai faite, cette erreur… Pour ne pas (re)tomber dans ce piège, je vous propose donc aujourd’hui 3 astuces pour un balcon facile à entretenir.

Mais avant de commencer, encore une petite précision : le balcon sans entretien est une illusion. A moins de le décorer avec des fleurs en plastique, vous aurez toujours un peu de travail (et même les fleurs en plastique, il faut bien les dépoussiérer de temps en temps…). Notez que des plantes en pot sont totalement dépendantes de vos soins puisqu’elles ne poussent pas dans leur environnement naturel. Alors, tenez-vous-le pour dit et aménagez votre balcon en toute connaissance de cause…

Astuce n°1 : choisir des plantes adaptées

Eh oui, nous revenons sur mon sujet préféré, le choix des plantes. Je n’insisterai jamais assez sur ce point, le choix des plantes est essentiel pour réussir l’aménagement de son balcon. Alors, les plantes adaptées, c’est quoi ?

Ce que je veux dire par là, c’est qu’il faut choisir des plantes :

  • Adaptées aux conditions climatiques et à l’exposition de votre balcon
  • Adaptées à la culture en pot

En choisissant les bonnes plantes, elles seront automatiquement en meilleure santé et nécessiteront moins de soin. Bref, elles seront plus faciles à entretenir. De plus, elles résisteront mieux aux attaques de nuisibles pour lesquels elles ne seront pas une proie facile. Pour en savoir plus à ce sujet, vous pouvez également lire les 5 critères à prendre en compte pour choisir ses plantes ou écouter le podcast. Je vous l’ai déjà dit, c’est mon sujet de prédilection…

L’astuce n°2 est… le choix des plantes, l’astuce n°3, le choix des plantes, etc… Je plaisante, mais c’est vraiment très important et le gage de réussite.

Astuce n°2 (la vraie) : réduire les corvées d’arrosage

L'arrosage peut représenter beaucoup de travail sur le balcon
Photo par chris robert sur Unsplash

A mon avis, le soin le plus contraignant pour l’entretien du balcon, est l’arrosage. Au printemps ou à l’automner, quand vous installez vos plantes, vous ne vous rendez peut-être pas compte. Mais en été, cela peut vite devenir un vrai casse-tête, surtout si vous voulez vous absenter. Pour résoudre ce problème voici quelques pistes de solution (à combiner selon votre situation) :

  • Optez pour les plantes chameaux (nous revenons sur le choix des plantes…) résistantes à la sécheresse : plantes et aromates méditerranéens, sédums, succulentes ou bien encore certaines variétés d’euphorbes, les achillées ou certaines graminées comme les stipas ou la fétuque.
  • Trouvez un système d’arrosage qui vous convient : cela peut aller des systèmes les plus simples comme les oyas au plus sophistiqués comme l’arrosage au goutte à goutte.
  • Paillez le sol : le paillage est un peu l’arme secrète du jardinier. Ici, il permet de limiter considérablement l’évaporation d’eau dans vos pots en gardant le sol frais. Ainsi, les arrosages peuvent être réduits presque de moitié.
  • Arrosez au bon moment : évitez d’arroser aux heures les plus chaudes de la journée, ou pire en plein soleil. En effet, les pertes dues à l’évaporation seront plus importantes à ce moment-là et il faudra recommencer plus vite. En été, on arrose donc de préférence tôt le matin ou le soir. Et s’il pleut et que votre balcon n’est pas couvert, profitez de cette manne et laissez le ciel arroser vos pantes (en prenant soin de vider les soucoupes après la pluie et en laissant à l’abri les plantes dont le feuillage doit rester au sec, comme les tomates par exemple).

Astuce n°3 : misez sur les vivaces

Que vous soyez adeptes du balcon d’agrément ou du balcon potager, il existe des vivaces pour vous. Il faut l’avouer, les vivaces non plus ne se passent pas complètement de soins (voir le début de cet article). Comme l’espace en pot est limité et que le sol n’est pas aussi vivant qu’en pleine terre, ils auront besoin de terre fraiche de temps en temps, que ce soit sous forme d’un rempotage ou d’un surfaçage pour les contenants les plus grands.

Pour pouvoir espacer ces travaux, je vous recommande :

  • De choisir un substrat de bonne qualité, qui apportera aux plantes tous les éléments nutritifs nécessaires, du moins pour un certain temps. Par ailleurs il gardera sa structure plus longtemps sans perdre ses qualités de drainage ou de rétention d’eau.
  • D’utiliser du compost si vous en avez la possibilité. En effet, le compost est un produit 2 en 1 qui ne coûte rien, ou presque. Non seulement il nourrit les plantes mais il a également l’avantage d’amender le sol, c’est-à-dire d’améliorer sa structure. Vous pouvez le mélanger au substrat ou vous en servir pour pailler le sol.
  • D’opter pour des contenants de grande taille. Là encore, tout dépend de l’espace dont vous disposez. Mais si vous avez le choix, prenez de préférence un grand bac plutôt que plusieurs petits pots. Les plantes auront plus d’espace pour développer leurs racines et les arrosages seront moins fréquents (encore un effet 2 en 1…)

Il existe un grand choix de plantes vivaces que vous n’aurez pas besoin de semer ou de planter chaque année. Si vous aimez les fleurs, pensez aux agapanthes, hydrangeas, géraniums odorants, hellébores, échinacées ou asters pour n’en nommer que quelques-unes…

Les graminées et de nombreuses espèces cultivées pour leur feuillage comme le lierre, les hostas ou les heuchères demandent également peu de soins.

Et du côté du potager, pensez aux fruits et légumes perpétuels (comme le poireau perpétuel, l’oignon rocambole, la roquette vivace, les fraises) et aux aromates vivaces (menthe, mélisse, thym, romarin, origan…).

Par ailleurs certaines annuelles comme la capucine, l’alysse ou les pavots se ressèment toutes seules si l’endroit leur convient. Et les fleurs à bulbes du printemps nous font chaque année le plaisir de revenir alors qu’on les avait presque oubliées (pensez à noter dans quel contenant vous les avez plantées, pour ne pas les jeter par erreur après la floraison…).

Mettez donc toutes les chances de votre côté ! En appliquant ces 3 astuces vous êtes sur la bonne voie pour bien profiter de votre balcon et vous faire plaisir. Un balcon facile à entretenir, c’est ça le rêve.

Et vous, quelles astuces avez-vous pour jardiner sur votre balcon sans vous prendre la tête ? Quelles erreurs avez-vous commises par le passé ? Partagez-les dans les commentaires, nous sommes curieux d’en apprendre plus.

Photo par dorota dylka sur Unsplash

Partager:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.