Tataaaa ! Enfin le mois d’avril est là et avec lui, le début de la saison de jardinage, le vrai. Le moment est arrivé de reprendre en main le balcon ou la terrasse. Mais le temps peut encore être incertain, hésitant entre l’hiver et le printemps. Vous vous demandez donc sans-doute ce que vous pouvez déjà planter en avril sur le balcon sans risquer la bérézina.

Si vous avez écouté mes conseils, vous n’avez pas encore fait grand’ chose au balcon-jardin. Peut-être avez-vous fait un ou deux semis précoces, mais pas plus, comme j’en parlais dans cet article sur les semis de mars. Vos rebords de fenêtres sont donc encore libres. Ils sont prêts à recevoir tout plein de petits godets prometteurs… même si beaucoup de semis peuvent désormais se faire à l’extérieur.

Des signes qui ne trompent pas

Le mois d’avril marque en général le commencement du « premier printemps » au sens phénologique du terme. Comme je vous en parlais dans cet article sur la phénologie, ce moment peut cependant varier d’une région à l’autre, ou même d’une année à l’autre. Vous avez peut-être déjà fait cette remarque en voyageant ou en vous déplaçant d’une région à l’autre : ici la nature est avance, là elle est en retard…

C’est pour cette raison que le calendrier ne peut nous indiquer que de façon approximative le bon moment pour commencer à jardiner. Savoir « décoder » les signes présents dans la nature et observer les plantes indicatrices fait parti du savoir-faire de tout bon jardinier, même si la nature est parfois un peu déréglée…

Un petit rappel donc : le premier printemps est marqué par la floraison du forsythia et dure jusqu’à celle du cerisier. Les premiers bulbes du printemps comme les perce-neige et les crocus se retirent. C’est désormais le tour des narcisses et des tulipes. Chez moi, les narcisses commencent déjà même à faner mais les tulipes botaniques se font encore attendre. Les bouleaux qui font leur premières fleurs (allergiques, soyez prévenus !) sont sur les starting-blocks. Et le pissenlit est en fleur. Pas de doute donc, le moment est venu de remettre vos gants et votre tablier.

A planter en avril : ces plantes n’ont pas froid aux yeux

Les semis

On peut semer les radis en avril
Photo par Angèle Kamp sur Unsplash

Toutes les plantes ne sont pas frileuses. Les espèces originaires de nos régions n’ont pas peur de la météo parfois changeante et de la fraicheur de ce début de saison. Mais attention, des espèces comme les tomates et les poivrons qui ne nous semblent peut-être plus très exotiques l’étaient il y a quelques siècles. Elles ont donc besoin d’un traitement à part, sur lequel je reviendrais plus bas.

Quelles graines peut-on donc déjà planter en avril directement sur le balcon, sans traitement de faveur ? Voici une liste non exhaustive :

  • Les aromates comme le persil, l’origan, la mélisse, la coriandre, l’aneth, la marjolaine, le cerfeuil, la sarriette et même le thé grec des montagnes très rustique malgré son origine.
  • Les légumes comme les petits pois, la salade, les épinards, les radis (pour toutes ces espèces, en ville, le plus tôt sera le mieux car elles n’aiment pas la chaleur), pour les plus ambitieux la carotte et la betterave ainsi que la roquette et la bette à carde.
  • Les fleurs comme la bourrache (aussi considérée comme un aromate, même s’il ne faut pas en abuser), le tournesol, le souci, la capucine, la pensée à corne ou viola, la centaurée, le pois de senteur et le rudbeckia annuel.

Les plantations

A partir du mois d’avril, il est également possible de commencer à planter directement, sans craindre une catastrophe à chaque moment. Surveiller les températures ne fait jamais de mal. Mais une vigilance de tous les instants n’est plus nécessaire…

En avril peuvent être plantés ou repiqués :

  • Les aromates évoqués ci-dessus pour les plus pressés d’entre vous ou si le besoin de vitamines fraiches devient pressant. En plus : la ciboulette, la menthe dont les semis sont un peu délicats, le thym, le romarin, la sauge et l’herbe à curry.
  • Les légumes comme les salades, la pomme de terre si vous avez envie de faire des expériences, le chou-rave très spectaculaire en pot. Notez : vous êtes peut-être tentés par les fraisiers qu’on trouve déjà dans les jardineries et même dans certains supermarchés. Sachez cependant que seuls les fraisiers des 4 saisons ou remontants se plantent au printemps, et ce seulement au mois de mai… Patience, patience !
  • Les fleurs comme les fleurs de printemps (pensées à corne, myosotis) pour lesquelles il est encore temps, mais aussi les vivaces comme la lavande papillon (Lavandula stoechas), l’euphorbe des garrigues, le rudbeckia vivace, la santoline, la campanule et la cataire pour n’en citer que quelques-unes… Si vous vivez dans une région au climat doux, vous pouvez déjà sortir les pélargoniums, géraniums odorants et pétunias mais soyez prudents car ces espèces ne supportent pas le gel.
  • Les graminées et plantes ornementales comme le pennisetum, le miscanthus, la fétuque ou le bambou se plantent également au début du printemps. Plantées au printemps, elles auront le temps de bien s’installer avant l’automne. Ce sont les stars des jardins d’hiver et le jardinier avisé est toujours en avance sur son temps.

Et les frileuses, alors ?

Je vous l’avais promis plus haut, à présent laissez-moi vous parler des plantes plus frileuses à « démarrer » au mois d’avril. Pour ces espèces, il est conseillé de faire des semis au chaud. En effet, elles ont besoin de températures clémentes pour germer. Souvent de croissance assez lente, ces plantes n’auraient sous nos climats, pas le temps de produire des fruits ou des fleurs avant le retour de l’automne.

Ce sont ces semis qui vont désormais occuper vos rebords de fenêtres en attendant des jours meilleurs. Traditionnellement, on attendait les Saints de Glace à la mi-mai pour placer ces espèces en plein air. De nos jours, avec le réchauffement climatique et en milieu urbain, on peut souvent commencer plus tôt tout en restant vigilant. Tout dépend également de la région où vous vivez…

Quelles graines planter au chaud en avril ?

En avril, le basilic se sème au chaud
Photo par Lavi Perchik sur Unsplash
  • Les aromates et légumes : contrairement à ce que l’on peut lire parfois dans les forums et autres groupes de discussion, il n’est pas trop tard pour semer les tomates et le basilic. De même, vous pouvez commencer à la mi-avril les semis de courgettes, courges et melons. Ces espèces sont réservés aux balcons et terrasses plus spacieux. Néanmoins, certaines variétés sont tout à fait adaptées à la culture en pot. Les zehnerias appelés également cucamelons (Melothria scabra) ou les kiwanos (Cucumis metuliferus) poussant en hauteur sont également pratiques et productifs sur les balcons. Elles ont toutes besoin d’une température voisine de 20°c pour germer. Elles devront par conséquent rester au chaud jusqu’à ce que les températures soient plus clémentes et surtout plus stables à l’extérieur. Ne les semez pas trop tôt, elles se développent rapidement. Elles ont par ailleurs besoin de luminosité après la levée. Je vois en ce moment beaucoup d’appels au secours de jardiniers trop pressés ne sachant que faire de leurs pieds de cucurbitacées devenus envahissants…
  • Les fleurs : il est également temps de penser à la prochaine saison et de commencer sous abri les semis de fleurs d’été annuelles comme les tagètes, le muflier, le cosmos, les achillées, les asters de Chine, les campanules et les zinnias. Enfin, on peut planter en avril les bulbes à floraison estivale comme le dahlia, le canna ou le bégonia.

Même si vous avez l’impression que les évènements se bousculent à l’arrivée du printemps, il n’est nul besoin de paniquer. En avril, on peut commencer, avec doigté, à planter de nombreuses espèces. Observez les températures et les signes phénologiques pour ne pas rater le bon moment. Mais surtout faites-vous plaisir au balcon jardin. D’autres idées, écrivez-les dans les commentaires. Et si vous avez trouvé cet article intéressant, n’hésitez pas à le partager.

Grande photo par Viridi Green on Unsplash

Partager:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.